Nous suivre Industrie Techno

[Vidéo] Le CNRS lance sa première course de nanocars

Séverine Fontaine

Sujets relatifs :

,
[Vidéo] Le CNRS lance sa première course de nanocars

Premier microscope à effet tunnel très basse température équipé de quatre pointes.

© Cyril FRESILLON/CEMES/CNRS Photothèque

Des véhicules d’un genre très particulier vont s’affronter les 28 et 29 avril à Toulouse lors d’une course internationale organisée par le CNRS. Constitués de quelques centaines d'atomes seulement, ils n'évolueront pas sur une route réservée, et la course ne sera pas ponctuée par les pneus à changer. La compétition se déroulera sur une piste en atomes d’or de 100 nanomètres de long au maximum, sous les quatre pointes d’un microscope. 

Une grande première dans les courses automobiles. Le CNRS organise une course internationale de voitures de quelques centaines d’atomes. L’objectif ? Tester les performances de molécules-machines et d’instruments scientifiques capables de les contrôler. La compétition aura lieu sous les quatre pointes d’un microscope à effet tunnel unique au monde situé au Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales (CEMES) du CNRS de Toulouse. Ces pointes donnent aux nanocars l'énergie nécessaire pour avancer. "Quand la pointe du microscope à effet tunnel s'approche à moins de 1 nm de la surface, les électrons de pointe hésitent à rester sur la pointe et peuvent être transférés à la surface. C'est ça l'effet tunnel" précise le CNRS sur le site dédié à la course

Les véhicules choisis doivent avoir une structure chimique comprenant au moins une centaine d'atomes. Posséder quatre roues, un châssis et un moteur n'est pour le moment pas nécessaire, mais préférable. Le parcours se compose de cette façon, sur environ 100 nm : 20 nm, 1 virage à 45°, 50nm, 1 virage à 45°, puis 20nm. Les quatre compétiteurs sélectionnés devront respecter certaines règles de course : 36h de course maximum, changement de nanocar possible en cas d’accicent, interdiction de pousser sa nanocar, un secteur de la surface d’or par équipe, 6h maximum pour nettoyer sa piste avant le départ et pas de changement de pointe pendant 36h. Et comme n’importe quelle course de voiture, celle-ci pourra être suivie en live, sur la chaîne YouTube « Nanocar Race ».

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La simulation multiphysique, un atout pour les micro et nanotechnologies

Publi-information

La simulation multiphysique, un atout pour les micro et nanotechnologies

Estimé à 500 milliards d’euros en 2025, le marché des micro et nanotechnologies est en plein essor. Pour surmonter les[…]

10/09/2021 |
Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Fil d'Intelligence Technologique

Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

« Nous construisons nos nanoparticules multifonctionnelles brique par brique à l'échelle atomique », avance Jérémy Paris, CEO de SON

« Nous construisons nos nanoparticules multifonctionnelles brique par brique à l'échelle atomique », avance Jérémy Paris, CEO de SON

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles