Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

[Vidéo] LaserSnake, un robot-serpent pour le démantèlement nucléaire

[Vidéo] LaserSnake, un robot-serpent pour le démantèlement nucléaire

© OC Robotics

LaserSnake est un bras robotisé doté d'un puissant laser. Actionné par des câbles métalliques, il est capable d'intervenir dans des environnements exigus. Le robot a notamment été testé dans une centrale nucléaire désaffectée du nord de l'Angleterre. 

Basée au Royaume-Uni, l’entreprise OC Robotics a mis au point un bras robotique capable de se tordre, de se faufiler et d’opérer dans des environnements très restreints. Le dispositif s’appuie sur une série de câbles métalliques qui s’étendent sur toute la longueur du bras. La tension appliquée sur chacun des câbles permet de contrôler les différentes articulations du robot.

Le bras robotique est creux, ce qui permet à OC Robotics d’installer différents outils à son extrémité. Dans le cadre d’un programme de recherche collaboratif financé par l’agence d’innovation britannique, le robot a été doté d’un laser d’une puissance de 5 kilowatts, qui permet d’effectuer des découpes sur des plaques d’acier très robustes.

Réduire le temps et le coût des opérations de démantèlement

Baptisé LaserSnake, le dispositif a notamment été testé dans la centrale nucléaire désaffectée de Sellafield, dans le nord de l’Angleterre. Contrôlé à distance, le robot a été utilisé pour découper une cuve qui se situait au cœur du réacteur nucléaire. Les porteurs du projet estiment que cette technologie permettrait de réduire sensiblement le temps et le coût des interventions de démantèlement nucléaire. 

LaserSnake n'est pas le premier robot dédié à ce genre d'opérations. Toshiba a notamment mis au point un robot, doté de trois bras, pour retirer 566 barres de combustibles situées dans le réacteur numéro 3 de Fukushima. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

« L’impression 3D a un rôle majeur à jouer pour lutter contre l’obsolescence des équipements industriels », lance Nicolas Gay, co-fondateur de 4D Pioneers

« L’impression 3D a un rôle majeur à jouer pour lutter contre l’obsolescence des équipements industriels », lance Nicolas Gay, co-fondateur de 4D Pioneers

Impression 3D : « La stéréolithographie a toute sa place en production », prône Andreas Langfeld, Président EMEA de Stratasys

Impression 3D : « La stéréolithographie a toute sa place en production », prône Andreas Langfeld, Président EMEA de Stratasys

Plus d'articles