Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Vidéo : la Russie dévoile Iron Man, son robot soldat

Juliette Raynal

Sujets relatifs :

, ,
Vidéo : la Russie dévoile Iron Man, son robot soldat

© Capture d'écran vidéo

Le robot militaire humanoïde vise à remplacer les humains dans les zones de combats et là où il y a des risques d'explosions, d'incendies ou de fortes radiations. Encore à l'état de prototype, il n'est pas autonome mais contrôlé à distance par un opérateur qui porte une combinaison bardée de capteurs. 

Son nom ? Iron Man. Son surnom ? Ivan le Terrible, en référence au célèbre tsar de Russie et au surnom donné aux soldats russe pendant la seconde guerre mondiale. Développé par la Fondation russe pour les études avancées, l’équivalent de la Darpa américaine, Iron Man est un robot humanoïde militaire.

Dévoilé officiellement la semaine dernière, l’engin vise à remplacer les personnes qui se situent dans les zones de combats ou dans les zones d’urgence où il y a des risques d’explosions, d’incendies, de fortes de radiations ou toutes autres conditions dangereuses pour les humains.

Le robot, encore à l’état de prototype, n’est toutefois pas autonome, mais contrôlé par un opérateur qui porte une combinaison spécifique bardée de capteurs pour diriger à distance ses mouvements. Une fois les travaux de R&D terminés, le robot soldat devra se soumettre à un test présenté comme une course d’obstacles, avec notamment une épreuve de conduite.

Selon le quotidien russe Komsomolskaïa Pravda , le développement d’un robot militaire est l’une des priorités de la stratégie militaire russe et plusieurs dizaines d’entreprises seraient impliquées dans le projet Iron Man. La Fondation russe pour les études avancées planche également sur des projets de drones terrestres et aériens et de véhicules robotisés.   

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

Interview

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

L'impression 3D gagne du terrain dans l'industrie. Mais son intégration est inégale entre les différents secteurs.[…]

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Plus d'articles