Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Vidéo : la Nasa a filmé la rentrée supersonique d'une fusée Falcon 9 dans l'atmosphère

Julien Bergounhoux

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Vidéo : la Nasa a filmé la rentrée supersonique d'une fusée Falcon 9 dans l'atmosphère

© NASA

Des images infrarouges de la descente supersonique dans l'atmosphère du premier étage de la fusée Falcon 9, capturées par la Nasa à l'aide d'avions de recherche, vont l'aider à mettre au point de meilleures méthodes de rétro-propulsion pour les missions qu'elle prévoit sur Mars.

La Nasa a capturé des images thermiques de la descente du premier étage (celui qui propulse le véhicule depuis le sol avant d'être abandonné et de retomber sur Terre) de la fusée Falcon 9 de SpaceX qui avait ravitaillé la Station spatiale internationale (ISS) en septembre. Les données provenant de ces images seront utilisées pour mieux appréhender les futures missions sur Mars en fournissant aux ingénieurs des informations précises sur les conditions que rencontreront les véhicules lors de leur descente dans l'atmosphère de la planète rouge.

Ce relevé précis d'informations, le premier en son genre, était primordial car les technologies nécessaires à l'expédition de charges lourdes sur Mars sont différentes de celles utilisées sur Terre. L'événement avait été prévu en amont avec SpaceX (tirant avantage de ses technologies de lanceurs réutilisables) pour éviter à l'agence d'avoir à effectuer ses propres tests en interne, ce qui lui a permis d'économiser plusieurs millions de dollars. La fusée a été filmée alors qu'elle se propulsait vers l'avant (par opposition à la rétropropulsion pour décélérer) à des vitesses supersoniques dans des conditions atmosphériques proches de celles rencontrées sur Mars. Elle permettra aux ingénieurs de mieux mettre en application les rétropropulsions nécessaires aux atterrissages de charges importantes lors de futures missions martiennes.

Deux avions longue portée embarquant des instruments de haute précision gérés par le projet SCIFLI (Scientifically Calibrated In-Flight Imagery) ont été affrétés par la Nasa et l'US Navy pour étudier ce vol en le filmant grâce à des caméras infrarouge et haute définition et en analysant les changements des volutes de fumée dégagées suivant que le moteur était allumé ou éteint. Le premier aéronef était un WB-57, un appareil de recherche bimoteur du centre Johnson de la Nasa, équipé d'un système optique et infrarouge longue portée monté sur le nez de l'avion par un cardan. Le second était un NP-3D Orion de la marine de guerre américaine, équipé lui aussi d'un système infrarouge à longue portée. Les deux appareils ont capturé les images de la rentrée dans l'atmosphère à une distance de 80 km de la fusée.

Ci-dessous, une vidéo montrant l'évolution thermique du lanceur Falcon 9 lors de sa descente :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

Thales réalisera FLEX, le satellite qui observe la photosynthèse

En 2023, la mission Fluorescence Explorer (FLEX) de l’Agence spatiale européenne ira scruter la faible lumière infrarouge[…]

Les technologies à suivre en 2019

Les technologies à suivre en 2019

[Meilleures technos de l'année] Effervescence autour des vols spatiaux habités

[Meilleures technos de l'année] Effervescence autour des vols spatiaux habités

Tout savoir sur la propulsion spatiale électrique

Avis d'expert

Tout savoir sur la propulsion spatiale électrique

Plus d'articles