Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

[Vidéo] Imprime-moi un robot mou autonome

Séverine Fontaine

Mis à jour le 16/01/2017 à 10h16

Sujets relatifs :

, ,
[Vidéo] Imprime-moi un robot mou autonome

© Université d'Harvard

Impression 3D, moulage et lithographie : ces trois méthodes de fabrication suffisent pour créer un robot mou autonome qui fonctionne sans composant électronique. Les chercheurs de l’institut Wyss de l’université d’Harvard ont dévoilé en vidéo leur technique de fabrication d’Octobot, le petit robot poulpe. 

La soft robotics et le biomimétisme ont la cote dans le monde la robotique. Les chercheurs de l’institut Wyss, de l’université d’Harvard, ont combiné les deux pour réaliser Octobot. Ce petit poulpe mou autonome – dépourvu de composants électroniques – a été réalisé grâce à la combinaison de trois techniques de production : l’impression 3D, le moulage et la lithographie. Voir le détail complet de la composition du robot sur notre article « Octobot, le robot entièrement mou, autonome et sans électronique ! ».  

Dans une vidéo, les chercheurs d’Harvard nous dévoilent le processus complet de sa fabrication :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

Limitée par les technologies de fabrication traditionnelles, l’optimisation de la dynamique des fluides trouve une nouvelle alliée[…]

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Dossiers

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Plus d'articles