Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Vidéo : Google présente une nouvelle version bluffante du robot Atlas

Juliette Raynal

Sujets relatifs :

, ,
Vidéo : Google présente une nouvelle version bluffante du robot Atlas

La dernière version du robot Atlas, en deuxième position sur la photo, est plus petite et plus légère que la précédente. Le robot bipède pèse 81 kg et mesure 1,79m.

© Capture d'écran - vidéo YouTube

Détenue par Google, la start-up Boston Dynamics poursuit le développement du robot humanoïde Atlas. Une nouvelle vidéo montre le bipède se déplacer dans la neige sur un terrain accidenté, saisir des paquets, les ranger sur une étagère, mais aussi se relever seul après une chute. 

Sa démarche n’est pas toujours très stable. Il vacille, parfois chute, mais il sait se relever en toute autonomie. Boston Dynamics, la start-up de robotique rachetée par Google en 2013, vient de publier une vidéo présentant les impressionnantes prouesses technologiques de la dernière version d’Atlas, un robot bipède initialement développé dans le cadre du Darpa Robotics Challenge (DRC), une course d’obstacles pour robots organisée par l’agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense.

La vidéo montre Atlas se déplacer dans la neige sur un terrain accidenté, saisir des paquets et les ranger sur une étagère. Conçu pour évoluer à l’extérieur et à l’intérieur, le robot est alimenté par une batterie électrique mais est actionné par un système hydraulique. Son buste et ses jambes sont dotés de différents capteurs pour l’équilibre et le bipède embarque, au niveau de la tête, un Lidar et des caméras stéréo pour la navigation, éviter les obstacles et évaluer l’inclinaison du terrain. Désormais, Atlas mesure 1,79 m et pèse 81 kg, contre 1,90 m et 156 kg pour la précédente version. Boston Dynamics ne précise pas, en revanche, l’autonomie de l’engin en marche. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Fabrication additive : le CNRS et l’institut Jean Lamour ouvrent la voie à l’impression d’aimants permanents complexes

Fabrication additive : le CNRS et l’institut Jean Lamour ouvrent la voie à l’impression d’aimants permanents complexes

Le CNRS et l’institut Jean Lamour de Nancy ont dévoilé le 21 octobre leurs travaux dans le domaine de l’impression 3D[…]

Semi-conducteurs : « Dans les prochaines années, nous allons multiplier par 10 la part de notre chiffre d’affaires réalisée en Europe », pointe Alain Jarre PDG de RECIF Technologies

Semi-conducteurs : « Dans les prochaines années, nous allons multiplier par 10 la part de notre chiffre d’affaires réalisée en Europe », pointe Alain Jarre PDG de RECIF Technologies

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Quantum Surgical : le prêt de 15 millions d’euros de la BEI qui va accélérer le lancement de son robot médical

Au salon 3D Print, le concept de l’usine distribuée progresse dans la fabrication additive

Au salon 3D Print, le concept de l’usine distribuée progresse dans la fabrication additive

Plus d'articles