Nous suivre Industrie Techno

[Vidéo] Festo présente trois champs d’application des supraconducteurs

Séverine Fontaine

Sujets relatifs :

, ,
[Vidéo] Festo présente trois champs d’application des supraconducteurs

© Festo

Convaincus de l’énorme potentiel des supraconducteurs pour l’automatisation industrielle, les chercheurs de Festo ont développé trois concepts d’application avec les supraconducteurs. En vidéo, leur démonstration. 

SupraDrive, SupraShaker ou SupraLoop… Ces trois applications, présentées en vidéo par Festo, font partie du projet SupraMotion montrant le potentiel des supraconducteurs dans l’automatisation. Lorsque les supraconducteurs refroidissent sous une certaine température (dite température de saut), leur résistance électrique tombe à zéro. Au-dessous, ils peuvent geler le champ d’un aimant permanent provocant une réaction de sustentation (soit de l’aimant, soit du supraconducteur). Festo s’est orienté vers les supraconducteurs à haute température en matériau céramique dont la température de saut est d’environ – 180°C.

Festo explique que son intérêt pour les supraconducteurs a débuté il y a quelques années, et ses projets SupraMotion ont permis de tester des formes de stockage et de déplacement divers. Des cas pilotes devraient voir le jour prochainement.

En vidéo, les trois applications de Festo : 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Calcul quantique : la course aux qubits reste ouverte

Dossiers

Calcul quantique : la course aux qubits reste ouverte

Alors que les calculateurs quantiques de Google et IBM visent des applications concrètes, la course aux qubits reste largement ouverte en[…]

Au Vaudreuil, Schneider Electric fait ses premières armes en 5G

Au Vaudreuil, Schneider Electric fait ses premières armes en 5G

Ariane 6, lanceur de l'industrie 4.0 chez ArianeGroup

Ariane 6, lanceur de l'industrie 4.0 chez ArianeGroup

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

Plus d'articles