Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Vidéo : Des cellules souches imprimées en 3D

Vidéo : Des cellules souches imprimées en 3D

© DR

Des organes imprimés en 3D? L'idée fait son chemin. Des chercheurs écossais présentent une imprimante 3D capable de créer des cellules souches viables. A découvrir dans notre vidéo du jour.

Après la démonstration théorique de la faisabilité, la mise en pratique. Avec une imprimante 3D toute particulière, des scientifiques écossais ont réussi à créer des cellules souches, vivantes et viables dans 90% des cas. Ces cellules souches peuvent ensuite se différencier en n’importe quelles autres cellules. Cette innovation ouvre la voie de l’impression en 3D d'un tissu et même d’un organe entier, ce qui résoudrait les problèmes de manque de donneurs et de cas de rejet. Certes, cette étape est encore lointaine, mais les chercheurs affirment être déjà en mesure de créer des micro-tissus imprimés. La bio-impression a encore de beaux jours devant elle !

Découvrez les images du laboratoire écossais dans notre vidéo du jour.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Anticorps polyclonaux : Xenothera démarre l'essai clinique de phase 3 de son traitement anti-covid.

Anticorps polyclonaux : Xenothera démarre l'essai clinique de phase 3 de son traitement anti-covid.

La biotech française Xenothera a annoncé le 3 mai le démarrage d'un essai clinique de phase 3 de son traitement anti-Covid.[…]

29/04/2021 | Traitements et vaccins
Une nouvelle étude relance le débat sur l'efficacité du bamlanivimab contre le covid-19

Une nouvelle étude relance le débat sur l'efficacité du bamlanivimab contre le covid-19

Covid-19 : des projets de vaccins sous forme de spray nasal pour cibler le virus dès son entrée dans le corps

Covid-19 : des projets de vaccins sous forme de spray nasal pour cibler le virus dès son entrée dans le corps

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

Plus d'articles