Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

[Vidéo] Daqri dévoile une imprimante 3D basée sur des hologrammes

[Vidéo] Daqri dévoile une imprimante 3D basée sur des hologrammes

La start-up californienne Daqri a présenté une imprimante 3D qui fonctionne grâce à un hologramme. La technique permet de rendre solide l'objet sur plusieurs couches en même temps.

Là où pour les techniques classiques, un laser vient durcir un monomère (plastique) liquide couche par couche pour créer par couches successives l’objet voulu, la technique de Daqri consiste à appliquer au monomère un champ lumineux « 3D », c’est-à-dire un hologramme !  

Le liquide peut donc être durci sur plusieurs couches superposées en même temps. Le coeur de la machine qui permet de réaliser cet exploit est une puce "holographique" développée par Daqri, une start-up spécialisée dans la réalité augmentée. Son principal avantage : créer ces hologrammes sans recourir à de complexes dispositifs optiques. Sur une couche de silicium, un réseau de cristaux ajustables permet de contrôler l'ampleur et la phase de la lumière laser envoyée sur la cellule. Un logiciel permet d'ajuster les cristaux de manière à créer les interférences à partir desquelles le champ 3D "holographique" est créé.

Selon Seamus Blackley, le directeur scientifque de Daqri, l'objet ainsi imprimé en une seule étape ne souffre plus des défauts de l'impression 3D classique liés la superposition de couches les unes après les autres. Par ailleurs les objets de grande taille pourraient être imprimés aussi vite que ceux de petite taille. Si seuls des objets de petite épaisseur peuvent être imprimés avec leur machine actuelle, comme un trombonne dans la vidéo ci-dessous, Daqri prévoit de réaliser rapidement une machine plus conséquente.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

Limitée par les technologies de fabrication traditionnelles, l’optimisation de la dynamique des fluides trouve une nouvelle alliée[…]

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Dossiers

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Plus d'articles