Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Vidéo : comment Google récupère ses ballons Loon

Julien Bergounhoux
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Vidéo : comment Google récupère ses ballons Loon

© Google

Le laboratoire Google X, au sein du géant de la recherche sur Internet, expérimente sur plusieurs projets dont il estime que le potentiel pourrait révolutionner le monde. Parmi eux, on trouve Loon, le projet de connecter le monde entier à Internet à l'aide de ballons stratosphériques. Dans une vidéo parue le 29 août, les équipes du projet Loon expliquent de quelle manière elles récupèrent les ballons retombés au sol.

Le projet Loon de Google a pour but de fournir des connexions Internet à haut débit (via la technologie LTE) aux deux tiers de la population mondiale qui n'y ont pas d'accès, grâce à l'utilisation de ballons stratosphériques flottant à une trentaine de kilomètres d'altitude. Le projet n'est encore que dans sa phase de recherche, mais de nombreux ballons volent déjà pour effectuer des tests.

Et pour diminuer les coûts de recherche (en réutilisant l'équipement) et éviter de polluer l'environnement, les responsables de Loon intègrent des balises GPS à ces ballons, qui permettent à leurs équipes d'aller les récupérer sur le terrain une fois qu'ils sont retombés au sol. Les chercheurs essaient de prévoir avec précision le lieu et la date du retour au sol des ballons (principalement des terrains plats, non habités, mais facilement accessibles).

Selon Google, les équipes prennent cette tâche très au sérieux. Nick Kohli, le directeur des opérations de vol pour le projet, a même été jusqu'à passer deux jours à bord d'un petit bateau de pêche pour en rerouver certains qui s'étaient égarés. Dans la vidéo ci-dessous, il présente cet aspect récupération du projet et les moyens mis en œuvre.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

L’aéro face à l’urgence climatique

L’aéro face à l’urgence climatique

Ces start-up qui rêvent de devenir des championnes de l'avion décarboné

Dossiers

Ces start-up qui rêvent de devenir des championnes de l'avion décarboné

Newspace, aviation décarbonée, et défense du futur : le programme d’accélération Blast présente sa première cohorte de deeptechs

Newspace, aviation décarbonée, et défense du futur : le programme d’accélération Blast présente sa première cohorte de deeptechs

Plus d'articles