Nous suivre Industrie Techno

[Vidéo] Boston Dynamics collabore avec OTTO Motors pour automatiser les entrepôts

Alexandre Couto

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

[Vidéo] Boston Dynamics collabore avec OTTO Motors pour automatiser les entrepôts

Les roboticiens américains Boston Dynamics et OTTO Motors ont annoncé un partenariat pour intégrer leur technologies dans les futurs entrepôts autonomes. Cette annonce vient renforcer l'approche de plus en plus commerciale de Boston Dynamics à destination de l'industrie.

Les spécialistes des robots mobiles Boston Dynamics et OTTO Motors ont présenté le 3 mars un démonstrateur reflétant leur vision d'un entrepôt entièrement automatisé. L’installation utilise le robot Handle, mis au point par Boston Dynamics, pour identifier et charger des caisses sur un AMR (Autonomous mobile Robot) conçu par OTTO Motors.

Un robot repensé pour les entrepôts

Handle est le premier robot à visée industrielle de Boston Dynamics, dont les robots ont longtemps été cantonnés aux essais en laboratoires. Connu pour avoir créé le chien-robot « Spot » ou encore l’humanoïde « Atlas», tous deux dotés d’une mobilité impressionnante, la société avait annoncé en juin 2019 vouloir commercialiser ses modèles.

Présenté pour la première fois en 2017, Handle a été largement modifié pour s’adapter au travail dans les entrepôts. La version d’origine de ce robot sur deux roues, se déplaçant à l’instar d’un gyropode et capable de manipuler des objets, disposait de deux bras et d’un corps semblable à celui d’Atlas.

Sa conception a été épurée pour ne retenir d’un seul bras doté d’un système de préhension par aspiration.  L’équipement en action dans ce démonstrateur peut soulever une charge utile pouvant atteindre 15 kilos. Il peut se déplacer jusqu’à 14,5 km/h.

720 boîtes par heure

La principale nouveauté apportée au robot de Boston Dynamics se situe au niveau de son système de vision, qui a été renforcé avec la technologie de la start-up Kinema Systems. Le roboticien a acquis cette société, avec sa technologie de vision 3D couplée à de l’apprentissage profond, en avril 2019. Ce système, baptisé « Pick », permet au robot de localiser et d’identifier une grande variété de contenants. Boston Dynamics avance un taux de prélèvement de 720 boîtes par heure.

De son côté OTTO Motors a adapté son modèle OTTO 1500 pour répondre au besoin du démonstrateur. Il est conçu pour déplacer seul des palettes pouvant aller jusqu’à 1,5 tonne. Il est équipé d’un système de détection laser et de vision 3D. Une intelligence artificielle embarquée lui permet de fonctionner de manière autonome, sans balises ou bandes magnétiques au sol.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers des membres prosthétiques toujours plus humains

Vers des membres prosthétiques toujours plus humains

Lors de la conférence internationale Humanoids 2020, qui s'est déroulée du 19 au 21 juillet, le chercheur italien Antonio[…]

22/07/2021 | SantéRobots
[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

Arrivée à maturité, l'impression 3D céramique gagne les applications techniques

Arrivée à maturité, l'impression 3D céramique gagne les applications techniques

Bosch inaugure son usine 4.0 de puces à 1 milliard d'euros en Allemagne

Bosch inaugure son usine 4.0 de puces à 1 milliard d'euros en Allemagne

Plus d'articles