Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

[Vidéo] A Tchernobyl, la couverture du réacteur par le dôme de protection géant a commencé

Philippe Passebon
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

[Vidéo] A Tchernobyl, la couverture du réacteur par le dôme de protection géant a commencé

A Tchernobyl en Ukraine, un gigantesque dôme en acier va recouvrir le réacteur accidenté et son sarcophage construit à la va-vite en 1986, juste après la catastrophe. Bouygues Construction, l'un des artisans principaux du chantier, nous montre l'évolution de la pose du dôme en images.

Il s'agit de "l'un des projets les plus ambitieux de l'histoire de l'ingénierie ", a qualifié la Berd, qui gère un fonds pour la sécurisation du site, dans un communiqué. Le dôme, qui doit couvrir le site nucléaire de Tchernobyl (Ukraine) est en effet lourd de 36.000 tonnes, est haut de 110 mètres et fait 162 mètres de long ! Des dimensions qui lui permettraient de recouvrir Notre Dame de Paris ! Déjà assemblé, il est à présent, depuis le 14 novembre, progressivement déplacé jusqu'à son emplacement final qu'il atteindra fin novembre.

D'une durée de vie d'au moins 100 ans, il permettra de démanteler le vieux sarcophage et d'effectuer en toute sécurité des opérations de décontamination à l'intérieur du réacteur accidenté. Il pourra aussi stopper les poussières radioactives qui peuvent être inhalées ou ingérées par les populations alentour. Se promener aux alentours de la superstructure restera malgré tout dangereux : malgré son épaisseur, elle ne pourra stopper les rayonnements gamma, de même nature que la lumière mais plus énergétiques, et donc aussi beaucoup plus dangereux !

L'opération a lieu trente ans après la catastrophe, lorsque, le 26 avril 1986, à 01h23, le réacteur numéro 4 explosait au cours d'un test de sûreté. Pendant dix jours, le combustible nucléaire a brûlé en rejetant dans l'atmosphère des éléments radioactifs. Puis un sarcophage de béton a été construit en hâte au-dessus du réacteur. Celui-ci menaçant aujourd'hui de s'écrouler et d'exposer à l'air libre 200 tonnes de magma hautement radioactif,  la communauté internationale s'est engagée à financer la construction d'une nouvelle chape plus sûre, dont la construction a débuté en 2010.

La construction et le système de vérins :

La construction du début à la fin, en images de synthèses

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Après avoir démontré sa capacité à dépolymériser tous les types de plastiques en[…]

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Chez Hydro, un tri fin pour un aluminium bas carbone

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Michelin et Faurecia s’associent autour de la mobilité hydrogène

Michelin et Faurecia s’associent autour de la mobilité hydrogène

Plus d'articles