Nous suivre Industrie Techno

Vers une pénurie de composants électroniques ?

Jean-François Preveraud
Vers une pénurie de composants électroniques ?

Chez PSA les diesels grippent à cause d'un débimètre d'air qu'Hitachi ne peut plus fournir.

© DR

Difficile reprise pour l’industrie des semi-conducteurs au Japon. Une étude du cabinet IHS iSuppli indique s'entre répliques et coupure de courant, les lignes de production ont du mal à se remettre en route. Premières victimes l'iPad 2 et Peugeot.

Même si peu de lignes de production de semi-conducteurs ont été directement affectées par le séisme qui secoué le Nord-Est de l’archipel, les nombreuses répliques qui produisent encore avec des intensités comprises entre 4 et 7 sur l’échelle de Richter ainsi que les coupures électriques perturbent fortement le redémarrage de l’industrie du semi-conducteur au Japon. Tels sont les enseignements que l’on peut tirer d’une étude que vient de publier le cabinet d'études IHS iSuppli.

Les usines tremblent et les acheteurs ont la fièvre

Le cabinet a répertorié 130 lignes de production en volume sur 53 sites industriels au Japon. Même si toutes ne sont pas concernées, il indique que chaque secousse atteignant le niveau 5, ce qui est encore pratiquement quotidien, implique l’arrêt d’un certain nombre d’entre-elles. Et il en va de même pour la production de la matière première, les wafers de silicium dont le Japon est premier producteur mondial pour les applications électroniques, avec plus de 25 % de part de marché. De même, le Japon est le premier producteur mondial, avec 70 % de part de marché, de produits utilisés dans les process de production de circuits imprimés. Globalement, les spécialistes estiment que 40 % des composants électroniques haut de gamme sont fabriqués au Japon.

Conséquence, les acheteurs des grands groupes industriels utilisateurs en OEM et des distributeurs de composants électroniques se ruent sur les stocks et passent des commandes de précaution espérant anticiper une éventuelle pénurie. Les produits réellement concernés sont les mémoires (Mémoires flash, DRAM…), mais d’autres composants pourraient aussi venir à manquer.

Des conséquences de l’iPad à l’automobile

Ainsi l’iPad 2 d’Apple n’est pas encore sur le marché européen que l’on parle de risque de pénurie. IHS iSuppli indique ainsi qu’au moins 5 composants essentiels de ce produit proviennent d’usines japonaises. Il s’agit de mémoires flash de Toshiba, de mémoires DRAM d’Elpida Memory, d’un compas électronique d’AKM Semiconductor, de la glace de l’écran d’Asahi Glass et de batteries provenant d’Apple Japon. Reste à savoir l’impact réel du tremblement de terre et des coupures d’électricité sur ces fournisseurs.

Par contre, l’impact est déjà certain chez Peugeot. Le constructeur automobile annonce que 60 % de sa production de moteurs diesels commence à être perturbée, à cause d’un débitmètre d’air les équipant, qu’Hitachi ne peut plus lui fournir.

Décidément, notre monde n’est qu’une petite planète, il suffit que le Japon tremble pour que l’industrie mondiale se retrouve en partie bloquée.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.isuppli.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Cobot Airbus, nano transistor, edge computing… les innovations qui (re)donnent le sourire

Cobot Airbus, nano transistor, edge computing… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Comment Samsung repousse les limites de la miniaturisation des transistors

Comment Samsung repousse les limites de la miniaturisation des transistors

Les cartes open source séduisent l'industrie

Dossiers

Les cartes open source séduisent l'industrie

Vocabulaire professionnel

Avis d'expert

Vocabulaire professionnel

Plus d'articles