Nous suivre Industrie Techno

abonné

Vers une approche sectorielle du PLM

La rédaction
Apparu voici une vingtaine d'années, le PLM est issu d'une consolidation de différents outils, de solutions spécifiques ou de fonctions présentes dans les systèmes d'entreprises. Si le PLM est bien adapté aux besoins des grands groupes industriels, les ETI et les PME devront s'attacher à sélectionner les fonctionnalités répondant à leur métier, afin de disposer d'un outil leur permettant de suivre tout le cycle de vie de leurs produits.

Les nombreux projets PLM dans de multiples secteurs industriels permettent de constater que les problématiques et les enjeux y sont forts différents. Ce peut être la nécessité de gérer en cohérence un grand volume de données (automobile, aéronautique et défense...), la gestion des catalogues, des caractéristiques techniques de composants (électronique), l'obligation de supporter la conformité (énergie, pharmacie), ou la conduite des collections, des marques (mode, cosmétique...) (Fig. 1).

On se trouve, de surcroît, confronté à des vocabulaires propres très différents autour des articles et des nomenclatures, de la maquette numérique, des configurations, des options et des variantes, des matériaux mais aussi des variations, des promotions, des recettes ou des formules, des collections, des packagings, etc. En revanche, on y retrouve des incontournables : les projets ; les documents ; les statuts de validité ; les modifications ; les rapports...

Force est de constater que des secteurs tels l'aéronautique et la défense, l'automobile et la high-tech, ont acquis une très forte maturité car le PLM y est incontournable. Ce sont les secteurs précurseurs - on pourrait même dire spécificateurs - tant ils ont guidé les éditeurs des solutions PLM dans leur trajectoire de développement (Fig. 2).

À l'opposé, on observe des secteurs moins demandeurs, estimant le PLM très lié à des problématiques de conception mécanique et/ou à la gestion de produits complexes. Ces problématiques n'étant pas les leurs, ces secteurs ont attendu que les credo du PLM leur soient accessibles, compréhensibles, adaptés à leurs enjeux et à leurs métiers. L'hétérogénéité des secteurs en matière de PLM est ainsi bien réelle ; elle est le fait de la culture de l'entreprise, mais surtout de la nature de ses produits et de ses métiers.

1. LES OFFRES ET MÉTIERS : Un large éventail de choix

Le PLM est amené à supporter l'ensemble du cycle de vie des produits, des phases d'émergence jusqu'à leur obsolescence : brief marketing ; recherche ; innovation ; conception et développement ; achats ; production ; tests ; installation ; maintenance... Ces différentes phases et activités, ainsi que la nature des processus et des fonctions attendues du PLM, dépendent des offres de produits et services des entreprises et de la manière dont ils les proposent au marché (leur « business models »).

La logique de la typologie proposée (Fig. 3) repose sur deux critères principaux : la contribution plus ou moins importante du client final sur l'élaboration de l'offre et la façon d'opérer ces offres dans l'entreprise (l'organisation, les processus, les méthodes et outils mis en oeuvre).

Ces offres sont le plus souvent « pré-packagées » pour répondre d'office à une grande partie des besoins standards (produits catalogue), mais l'entreprise peut vouloir offrir des produits ajustés aux besoins de ses clients (produits configurés ou personnalisés), voire développer un système complet pour répondre à une application spécifique. De plus, l'entreprise propose généralement un service de maintenance et de réparation demandant, par exemple, la gestion de pièces de rechange.

De même, le PLM est amené à supporter les différents métiers de l'ingénierie, ainsi que l'ensemble des métiers participants au développement des projets. Notons qu'il n'existe pas de dichotomie entre secteurs qui se traduirait de manière simple au travers du seul point de vue métier. En effet, on trouve aussi bien des chimistes dans l'aéronautique que des projeteurs dans la cosmétique, pour le packaging par exemple, ou encore des mécaniciens dans les sciences de la vie pour la conception des matériels médicaux. Ainsi l'industrie automobile emploie de plus en plus d'électroniciens ou de développeurs de logiciels embarqués, secteur qui peut par certains aspects s'apparenter au secteur high-tech.

L'axe métier, et notamment ceux de l'ingénierie, est donc un bon déterminant que ce soit au titre des processus, des méthodes, des données impliquées (techniques ou non) et par là même des fonctions PLM attendues.

2. LA CARTOGRAPHIE : Adapter le PLM au secteur

La cartographie fonctionnelle du PLM repose de manière générique sur de grands domaines : certains sont relativement transverses, d'autres spécifiques aux besoins de l'entreprise (Fig. 4). Bâtir des cartographies fonctionnelles pertinentes dans un contexte sectoriel, nécessite d'identifier les enjeux et les objectifs poursuivis par l'entreprise, les bénéfices attendus du PLM, de bien appréhender sa culture, son langage et d'adapter le discours PLM, afin de l'illustrer par des exemples appropriés et compris du secteur. Afin de répondre à ces exigences, les fonctions du PLM peuvent être regroupées en trois familles :[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0968

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Nettoyer proprement les pièces mécaniques

Nettoyer proprement les pièces mécaniques

Les procédés de nettoyage des pièces mécaniques connaissent de fortes évolutions. Les perfectionnements liés à l'amélioration des intrants classiques[…]

La projection dynamique par gaz froid, ou « cold spray »

La projection dynamique par gaz froid, ou « cold spray »

De la particule de poudre à la pièce industrielle

De la particule de poudre à la pièce industrielle

POUR ALLER PLUS LOIN

POUR ALLER PLUS LOIN

Plus d'articles