Nous suivre Industrie Techno

Vers la maintenance mobile

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Paris, 16 - 18 novembre. Les solutions de maintenance à distance sur Tablet PC ou PDA, via Wi-Fi notamment, étaient les vedettes du salon Maintenance 2004

Ouverture dans la morosité pour l’édition 2004 du salon de la maintenance, bien que le second jour a connu un peu plus d’animation. Selon Pascal-Gabriel Robez, pdg de MRO Software, qui nous livre à cette occasion son point de vue sur l’évolution de ce marché, le manque de temps et la recherche d’économies oblige les utilisateurs à faire appel aux technologies modernes comme Internet pour s’informer.

Le mot d’ordre de cette édition a été la mobilité, c’est-à-dire l’utilisation des équipements de communication portables pour mieux assurer les opérations de maintenance industrielle. Une approche que MRO Software a mise en place depuis trois ans grâce à l’architecture «pur» Internet de son logiciel de GMAO Maximo.

«L’utilisateur dispose maintenant d’un portail d’accès personnalisable qui lui permet de définir les données qu’il souhaite visualiser lors de sa connexion au logiciel», explique le responsable de MRO Software.

Pour l’expert français, les solutions de maintenance mobiles ont le vent en poupe et vont connaître un développement accéléré dès que le coût des terminaux baissera. «Mais ce n’est qu’une question de volume de vente », affirme avec optimisme Pascal-Gabriel Robez.

Il dessine aussi d’autres évolutions à moyen terme pour la maintenance comme l’externalisation que les entreprises adoptent de plus en plus souvent pour se recentrer sur leur métier principal. Ou l’intégration de plus en plus fine des outils de maintenance assistée par ordinateur avec les autres systèmes informatiques présents dans l’entreprise.

 «S’interfacer avec la gestion d’atelier permettra de savoir en quasi temps réel (sur un terminal portable) quels sont les problèmes qui menacent la disponibilité des équipements et de prendre les mesures en temps utile», précise le spécialiste.

Le principal gain de cette approche ? «Les techniciens ne vont plus passer leur temps à chercher la bonne information, ils l’auront en ligne et pourront décider en connaissance de cause si on continue de réparer un équipement ou on le remplace, par exemple.»

Il n’y a pas que MRO Software. La maintenance mobile est aussi un des objectifs principaux des autres éditeurs de logiciels de GMAO comme Carl International avec son outil Master Web Edition, ou Datastream avec 7i Extended qui s’appuie sur des services web et permet l’intégration avec l’environnement informatique de l’entreprise.

De même pour Siveco Group : toutes les démonstrations de fonctionnalités de son progiciel Java/Html COSWIN 7i étaient faites au salon avec la technologie d’accès sans fil haut débit WiFi. Serveurs, ordinateurs portables, Tablets PC et PDA sont les éléments constitutifs de cette plate-forme de communication innovante.
 
 «Les tablettes numériques sous forme d'ardoise ou celles modulaires à clavier détachable, et les assistants personnels se positionnent en effet comme des outils privilégiés pour les hommes de terrain car ils sont moins lourds et plus autonomes que les ordinateurs portables, pense Carlo Fichera, pdg de Siveco. Le Tablet PC est d'ailleurs devenu incontournable notamment dans les professions itinérantes du secteur tertiaire. »
 
On aboutit ainsi à un meilleur suivi des équipements, à une réduction du nombre des pannes, à l’amélioration de la capacité de production… bref, une meilleure qualité du service de maintenance.
 
Et pour mieux démontrer ces avantages, le logiciel de Siveco était relié au salon à l’outil de maintenance prédictive sur Internet de IDtect. Cette start up créée en 2001 qui commercialise, en mode locatif (ASP), une technologie et un service en ligne de maintenance prédictive pour éviter les risques industriels. Elle consiste notamment à automatiser l’acquisition et l’analyse des données provenant de capteurs installées sur des machines. Ce qui assure la prédiction des pannes à partir des données existantes.

 IDtect, qui possède un centre de calcul très puissant, propose un service complet pour un coût situé entre 100 et 1000 euros/mois/machine en fonction de la complexité des équipements, de leur nombre et du niveau de service.

 Au salon le système d’IDtect transmettait les alarmes concernant le mauvais fonctionnement d’un moteur situé sur son stand via une liaison sans fil WiFi au logiciel Coswin installé sur le stand de Siveco. Ce qui permettait au logiciel de créer automatiquement l’ordre de travail nécessaire pour l’intervention de réparation.

NewMaint et NewMaint Services de Corim Solutions se déclinent eux aussi en version mobile.

Indus International annonce le InSite Extended Edition (EE), un progiciel issu des dernières technologies Internet, qui améliore la disponibilité des actifs des entreprises. Il permet de recueillir des informations de meilleure qualité, plus détaillées, sur les opérations réalisées dans les ateliers ou bâtiments, et de transmettre l’information à travers les diverses unités et aux prestataires de services.

Avec une interface pure Web, InSite EE a des capacités d’intégration dans le système d’information qui permettent de partager l’information sur la performance des équipements des entreprises.

L’éditeur propose aussi le module Field Service Suite qui fournit une solution pour l’optimisation des ressources mobiles. Elles sont dispatchées en fonction des besoins et des outils à disposition (de type PDA, tablette PC ou autres) et de l’information sur le client dont la force mobile dispose. Les programmes sont optimisés en fonction des demandes du client, du temps de déplacement nécessaire, des accords de niveau de service (SLA), de la qualification des techniciens et des coûts internes.

Intentia ajoute à son logiciel de gestion intégrée Internet et Java, Movex, le module Enterprise Asset Management (EAM) qui répond aux besoins des secteurs industriels ayant de fortes contraintes en termes de maintenance pour lesquels la sécurité, le contrôle et le suivi opérationnel sont des facteurs cruciaux.

Microsoft, Rayonnance Technologies et Bouygues Télécoms se sont associés eux, autour des problématiques mobiles de la maintenance pour proposer une solution complète : terminaux, application mobile et réseau de transmission de données.

Rayonnance Technologies présentait au salon un exemple d’application mobile reposant sur outil Harmonie déployée chez Dexxon Data Media (un distributeur informatique – 230 M€ de chiffre d’affaires). Une solution qui équipe plus d’une centaine de techniciens de maintenance en copieurs et Tablet PC équipée de carte PCMCIA GPRS Bouygues Télécom & Wifi.

Elle est interfacée au SAP de l’entreprise et dispose des fonctionnalités suivantes : gestion des interventions, réalisation de devis, gestion du stock de pièces détachées, plans techniques nécessaires aux interventions. Dexxon Data Media estime avoir eu un retour sur investissement de l’application en 6 mois.

Mirel Scherer

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles