Nous suivre Industrie Techno

Vers la détection de neurotransmetteurs in situ

M. L. T.

Sujets relatifs :

, ,
Une équipe du CNRS propose un microbiocapteur sensible à des molécules comme l'ATP, la D-sérine et le glutamate.

Des travaux menés au CNRS pourraient bientôt aider les laboratoires pharmaceutiques à sélectionner les molécules actives sur les neurotransmetteurs. Stéphane Marinesco, au laboratoire de neurobiologie cellulaire et moléculaire de Gif-sur-Yvette (Essonne), propose en effet un nouveau type de microbiocapteur. Il est constitué d'une microélectrode sous forme d'une fibre de platine recouverte d'un polymère puis d'une enzyme qui, en agissant sur le neurotransmetteur, est à l'origine d'un courant électrique. En introduisant cette microélectrode dans le tissu à analyser, les mesures in situ sont effectuées en temps réel.

Une alternative à la dialyse

L'équipe de chercheurs a pour l'instant mis au point des capteurs sensibles à l'adénosine triphosphate (ATP), à la D-sérine et au glutamate. Mais, selon Stéphane Marinesco, ce concept pourrait s'appliquer à tous les neuro- ou gliotransmetteurs, selon l'enzyme (oxydase...) utilisée pour recouvrir l'électrode. Jusqu'à présent, l'industrie pharmaceutique sélectionne les molécules actives sur des neurotransmetteurs par dialyse. L'avantage de la technique développée au CNRS est d'être moins invasive que les sondes de dialyse. En outre, elle serait moins coûteuse et moins lourde à mettre en place.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0894

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Ils mettent des neurones en cages

Ils mettent des neurones en cages

L'empilement compact fascine visiblement toujours les scientifiques. Combinant impression 3D à deux photons et ondes acoustiques[…]

20/06/2020 | BiologieDer
[En images] Plongée dans le labo de DNA Script, la start-up française de synthèse enzymatique de l'ADN mise en lumière par le Covid-19

[En images] Plongée dans le labo de DNA Script, la start-up française de synthèse enzymatique de l'ADN mise en lumière par le Covid-19

De l’hydrogène produit par photosynthèse in vivo

De l’hydrogène produit par photosynthèse in vivo

Deux études précliniques montrent l’efficacité des vaccins à ADN contre le Covid-19 chez l’animal

Deux études précliniques montrent l’efficacité des vaccins à ADN contre le Covid-19 chez l’animal

Plus d'articles