Nous suivre Industrie Techno

Vers la communication sans fil universelle

T. M.

Intel travaille sur des technologies d'antennes et de circuits aptes à se reconfigurer selon la fréquence et le protocole de la communication radio.

Boyd Bangerter, directeur du laboratoire de radiocommunication d'Intel, a présenté ses travaux sur des systèmes de communication radio universels. Il est vrai que les standards se sont multipliés dans l'informatique nomade. Wi-Fi, Wimax et Bluetooth, mais aussi des réseaux haut débit plus spécialisés comme l'UWB (Ultra Wide Band) destiné à la hi-fi, le Wireless HD qui pilote des écrans plats à distance, ou le standard de la télévision numérique DVB. Et les portables savent aussi dialoguer sur le réseau de téléphonie mobile 3G, repérer leurs positions grâce au GPS...

Des recherches sur des antennes miniaturisées

Bref, la connectivité multistandard va à l'encontre de l'impératif d'intégration. Boyd Bangerter prévoit, d'ici à trois ans, l'apparition de circuits multistandards puis, plus tard, de circuits capables de se reconfigurer automatiquement.

Reste que l'un des freins à cette quête de la communication universelle tient aux antennes. La recherche chez Intel porte donc sur des antennes miniaturisées, reconfigurables en termes de formes et de bandes de fréquence. Aujourd'hui, en effet, deux types d'antennes existent : large bande ou multibande, les deux présentant des défauts en termes de bruit et de non-uniformité du gain. Une antenne reconfigurable, en revanche, peut se caler sur la bande de fréquence souhaitée, dans des conditions optimales. Sa topologie variable est obtenue par des matrices dont les noeuds sont connectés ou non selon la polarisation d'un transistor.

En France, l'Institut d'électronique fondamentale (IEF, CNRS-Orsay) travaille de même à des antennes reconfigurables sur la base de méta-matériaux à phase variable.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0890

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Le Zero Trust est la seule façon réaliste de protéger son réseau aujourd’hui », avance Bernard Ourghanlian directeur technique et sécurité à Microsoft France

« Le Zero Trust est la seule façon réaliste de protéger son réseau aujourd’hui », avance Bernard Ourghanlian directeur technique et sécurité à Microsoft France

À l’heure de l’IoT, du télétravail et de l’ouverture des systèmes d’information, les[…]

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Dossiers

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Plus d'articles