Nous suivre Industrie Techno

Vers des réseaux multimédia à haut niveau de disponibilité

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Symposium Cisco le 23 janvier à Paris. Jean-Pierre Corniou, directeur des systèmes d'information de Renault, y a présenté le point de vue des utilisateurs et Cisco des technologies propres à améliorer la disponibilité

Cisco rêve de mettre le protocole IP, le langage de communication sur Internet, partout, des réseaux locaux d'entreprise aux réseaux d'opérateurs en passant par les réseaux métropolitains ou les réseaux étendus reliant des sites distants.

Le numéro un mondial des équipements de réseaux rêve aussi d'étendre les réseaux de données vers la voix, la vidéo et le stockage, trois applications transportées aujourd'hui par des réseaux dédiés. Cette convergence, présentée comme inéluctable il y a quelques années, ne s'est pas produite. Problèmes de qualité de service, de disponibilité, de sécurité... La réalité se révèle loin du rêve.

Invité d'honneur de la deuxième édition du symposium de Cisco le 23 janvier à Paris, Jean-Pierre Corniou, directeur du système d'information de Renault et président du Cigref, confirme le diagnostic. 'L'informatique devient vitale pour l'entreprise. Mais force est de constater que face à la réalité l'utilisateur a de quoi se montrer aujourd'hui sceptique. Trop de promesses non tenues. Beaucoup de défaillances. Des offres instables... Tout cela alimente des doutes sur les nouvelles technologies, annoncées ici et là à grand renfort de publicité.'

Selon le patron informatique de Renault, les premières applications en entreprise restent la messagerie électronique, la gestion électronique de document et le Workflow. 'L'utilisateur attend à ce qu'elles soient infaillibles'. 'Le système d'information s'inscrit aujourd'hui dans la vision industrielle de l'entreprise, avec des critères mesurables de qualité, disponibilité, robustesse... ', ajoute t-il.

Roland Acra, Chief Technology Officer chez Cisco, souligne la montée des exigences envers les réseaux IP à fur et à mesure de leur extension vers la voix, la vidéo et le stockage. La disponibilité reste le point le plus critique des réseaux IP. Qui n'a pas connu un problème de connexion au réseau ? C'est que les réseaux informatiques sont conçus à l'origine pour assurer une disponibilité de 99,9%. En revanche, dans le téléphone, on aura du mal à se souvenir d'une panne. Les réseaux de téléphonie sont, eux,  construits pour une disponibilité record de 99,999% (la fameuse règle des cinq 'neuf').

Deux solutions pour améliorer la disponibilité

Les réseaux informatiques tendent de s'approcher de ce niveau. On est encore loin de la fameuse règle des cinq 'neuf'. Mais les progrès sont appréciables. Suffisamment selon Roland Accra pour rendre possible la téléphonie sur IP qui permet à la voix de voyager sans problème de qualité sur l'Intranet de l'entreprise comme les fichiers informatiques ou les messages électroniques.

Cisco annonce 6000 entreprises clientes utilisant sa solution de téléphonie sur IP aujourd'hui. Plus de 500 d'entre elles disposent d'un parc de plus de 400 postes. Chez Cisco même, 34 000 collaborateurs utilisent au quotidien la téléphonie sur IP.

Pour améliorer la disponibilité, la première voie consiste à améliorer la qualité du matériel et du logiciel dans les équipements de réseaux. L'objectif est d'allonger le fameux MTBF, l'intervalle d'utilisation sans pannes.

La seconde voie réside dans l'emploi de solutions visant à réduire l'impact des pannes sur l'utilisateur. Parmi ces solutions figure la mise en redondance des équipements critiques. Encore faut-il parvenir à faire basculer de l'équipement actif à l'équipement en veilleuse sans que cela se traduise par un arrêt du fonctionnement. Cisco a annoncé ici une innovation permettant de limiter ce temps de basculement à moins d'une seconde.

Le constructeur californien a également présenté un autre remède de dimension spatiale. Quand une panne se produit au niveau d'un point du réseau, il faut à tout prix éviter que les autres équipements ne réagissent en générant un comportement contraire à l'objectif de rapidité de restauration. 'Nous ne voulons pas que le réseau s'enrhume dès qu'un routeur tousse', explique Roland Acra. Cette technologie agit sur le protocole IP lui-même de façon à ce que le basculement s'opère sans interrompre le passage des données.

Selon Cisco, ces deux technologies peuvent être déployées progressivement sans remettre en cause le réseau. Elle sont en cours de standardisation pour être adoptées par l'ensemble de l'industrie des réseaux.

Enfin, Roland Acra a exposé le concept d'ingénierie de trafic qui consiste à mieux exploiter la capacité de transport du réseau. Si le chemin le plus court calculé par les routeurs se trouve engorgé, le trafic est alors orienté vers un chemin alternatif fluide.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Reportage] CorWave, l'horloger du coeur

Dossiers

[Reportage] CorWave, l'horloger du coeur

CorWave met au point une nouvelle génération de pompes cardiaques adaptées à la physiologie des patients afin de[…]

04/05/2018 | En imagesSanté
PHOTO TECH : Avec le robot Daisy, Apple recycle 200 iPhone par heure

PHOTO TECH : Avec le robot Daisy, Apple recycle 200 iPhone par heure

En vidéo, la Terre filmée en 4K depuis l’espace

Photos

En vidéo, la Terre filmée en 4K depuis l’espace

[Vidéo] La construction du LSST, le télescope de tous les records

[Vidéo] La construction du LSST, le télescope de tous les records

Plus d'articles