Nous suivre Industrie Techno

Vers des matériaux qui s'auto-réparent

Industrie et  Technologies
Des travaux sont actuellement menés au Laboratoire Matériaux et Durabilité des Construction à l'Insa de Toulouse sur la base de micro-réseaux remplis de colle liquide.


Pour ses travaux sur des matériaux capables de s'auto-réparer, Sylvie Lorente, professeur à l'Insa de Toulouse et chercheur au Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions s'est inspirée du vivant. « Lorsqu'une personne se blesse, elle cicatrise grâce à l'action de la lymphe, transportée sur les lieux de la blessure par un réseau qui irrigue l'ensemble du corps », explique-t-elle.

Son approche consiste en effet à incorporer au sein des matériaux des réseaux très fins remplis de colle liquide qui durcit au contact de l'air. L'intérêt est de pouvoir ainsi colmater les micro-fissures sans intervention humaine. Sylvie Lorente travaille sur ce sujet en partenariat notamment avec l'US Air Force.

Jusque là, des expériences sur des matériaux auto-réparant avec été faites à partir de micro-capsules de colle installées dans les zones à risque, soumises à de fortes pressions. « Nous avons voulu aller plus loin avec ces réseaux remplis de colle, d'un diamètre équivalent à celui de quelques cheveux, permettant aux matériaux de se réparer en continu », reprend Sylvie Lorente.

Cette spécialiste en mécanique des fluides a particulièrement travaillé sur la conception des réseaux les plus performants possibles. Ces réseaux doivent en effet opposer un minimum de résistance à l'écoulement de la colle, mais ne pas fragiliser les matériaux qu'ils parcourent et mettre en péril leurs qualités mécaniques.

Ces travaux peuvent également ouvrir d'autres débouchés. Il serait envisageable de créer de la même manière au sein de matériaux comme le béton, des micro-réseaux permettant cette fois de réguler la chaleur. La circulation d'un liquide froid permettrait par exemple d'évacuer une chaleur excessive sur un mur exposé au soleil. A l'inverse, cette approche pourrait s'appliquer au développement de murs chauffants à coûts assez bas.

Michel Le Toullec

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Face à la pénurie de respirateurs artificiels qui guette les hôpitaux français, le Fonds de dotation de la[…]

25/03/2020 | SantéCovid-19
Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Hydrogène, batterie et moteur de fusée imprimé en 3D… les meilleures innovations de la semaine

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Avec Modalis², l’Ifpen veut développer la boîte à outils numériques des batteries du futur

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Plus d'articles