Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

Vero : discrétion et performances

Industrie et  Technologies
Vero International fait figure de référence dans le domaine du moule et de l'outillage de presse. Pourtant la filiale française est modeste. Petit tour d'horizon sur une solution relativement complète.


A l'occasion du rachat du britannique Camtek, j'ai eu l'occasion de rencontrer récemment Antonio Parisse, responsable de Vero International Software en France. L'occasion de faire avec lui le point sur une offre de CFAO pour outilleurs et moulistes pas assez connue en France, ainsi que sur la stratégie d'intégration de technologies complémentaires de cette société italo-britannique.

La solution Visi-XX remonte aux années 80 où Olivetti sétait doté d'une CAO surfacique complétée par un module de FAO, GTL. Cette solution, passées dans les mains de Vero International, a été complétée au milieu des années 90 par le modeleur hybride Parasolid, puis par des modules dédiés à la conception de moules, d'outillages de presse, ainsi que de rhéologie.

Ainsi la technologie Machinist Strategist a été acquise en 2002 auprès de NC Graphics pour faire de l'usinage grande vitesse au "pied de la machine". De même, SmirtWare société américaine connue pour son logiciel de FAO et de visualisation d'usinage 2,5 D SmirtDie NC, a été acquise en 2005. Enfin, Plastics & Computer, autre société italienne spécialisée dans la rhéologie, a rejoint le groupe en 2006, après avoir mené des développements communs depuis 2004.



Exemple de simulation d'usinage d'une matrice à l'aide de SmirtDie NC


C'est maintenant au tour de Camtek, société britannique d'une vingtaine de personnes bien connue pour ses outils Peps de programmation dédiés aux technologies de découpe laser, d'électroérosion à fil et d'usinage par fraisage ou tournage, d'entrer dans le groupe Vero International Software. « Cette acquisition va accentuer notre expertise dans nos domaines d'excellence, l'outillage et le moule. Cela nous permettra aussi de renforcer notre réseau de distribution. En France, cette acquisition est une opportunité d'étoffer nos solutions par des compléments dans le domaine de l'emboutissage, avec un positionnement intéressant en découpe laser 5 axes ou pour le tube », explique Antonio Parisse.

Le groupe Vero International Software, qui comporte maintenant environ 200 personnes, dont une soixantaine de développeurs, réalise un chiffre d'affaires de l'ordre de 30 M€, essentiellement en Europe et en Asie où il a vendu plus de 22 000 licences. « Le groupe Vero International Software a connu une croissance de 25 à 30% sur ces 4 dernières années, ce qui le positionne résolument parmi les éditeurs de logiciels de CFAO avec lesquels il faut compter », estime Antonio Parisse. De son côté, le marché français représente environ 1 M€ pour Vero où il dispose d'environ 250 clients utilisant 350 licences, à plus de 45 % dans le domaine de l'outillage de presse. L'effectif y est d'une dizaine de personnes.

Notons que la croissance de la filiale française dépasse les 10 % par an. Notamment grâce à l'accord signé avec le fabricant de machines d'électroérosion à fil Charmilles Technologies, qui met à la disposition des clients utilisant ses modèles Millénium, une solution spécifiquement packagée pour ces commandes numériques, Imago.

Parmi la vingtaine de modules que comporte l'offre Visi-XX, j'ai pu assister à une démonstration du module de rhéologie Visi-Flow . « L'une de nos forces par rapport à nos concurrents est de disposer à la fois des outils de conception et de préparation à la fabrication de moules, ainsi que de rhéologie », estime quant à lui Arnaud Collin, responsable commercial d'Assistance Calcul Plastique, prestataire de services en simulation d'injection, distribuant auparavant les produits de Plastics & Computer, et travaillant maintenant avec la gamme des outils de Vero International Software.



Simulation d'injection d'une pièce plastique à l'aide Visi-Flow


« Visi-Flow combine la précision de la simulation avancée avec des temps de préparation du modèle et de calcul très courts, permettant d'analyser très rapidement toutes les phases d'injection des thermoplastiques, afin de valider les conditions de process pour garantir les meilleures conditions de remplissage, ainsi qu'un retrait et des déformations maîtrisés. De plus, cette technologie est suffisamment transparente pour l'utilisateur pour être mise dans les mains de n'importe quel concepteur de pièces ou de moule ».

Cette simplicité d'usage rend l'outil Visi-Flow utilisable pour effectuer des choix techniques sur les techniques et les process d'injection. Elle permet aussi de chiffrer très rapidement les temps de cycles et de faire des devis.

Si l'on ajoute à cela des modules de conception d'électrodes, d'outillages à suivre, d'emboutissage, de gestion de données techniques, voire des logiciels métiers comme Visi-Shoes pour la conception dédiée à la chaussure, on s'aperçoit que la gamme Visi-XX couvre pratiquement tous les besoins dans le domaine de la conception d'outillages. Raison de plus pour essayer de mieux la connaître.

Jean-François Prevéraud

A la semaine prochaine.

Pour en savoir plus :  http://www.vero-software.fr

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l'Usine Nouvelle, suit depuis plus de 25 ans l'informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM...). Il a été à l'origine de la lettre bimensuelle Systèmes d'Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles