Nous suivre Industrie Techno

Vérification physique des circuits intégrés chez Acco

Industrie et Technologies
Ce spécialiste de la conception de circuits rapides a choisi Calibre, de Mentor Graphics, pour la vérification physique des circuits radio et hyperfréquences qu’elle conçoit.

Dans le flot de conception des circuits submicroniques, la vérification physique est une étape incontournable qui doit désormais être menée de manière interactive durant toutes les phases d’implantation du circuit (layout).

Ce processus de vérification, naguère « post-layout » et effectué principalement chez les fondeurs, comporte aujourd’hui deux étapes fondamentales : la vérification DRC (Design Rule Checker), qui assure la conformité du circuit intégré aux règles de fabrication du fondeur, et la vérification LVS (Layout Versus Schematic), qui vise à garantir que le layout est bien équivalent au schéma de départ. Plus facile à dire qu’à faire… D’où l’importance de bien choisir l’outil logiciel qui sera chargé de ce travail, lequel outil doit non seulement être performant mais aussi facile à utiliser et surtout capable de s’intégrer de façon transparente au flot de conception existant. 

Chez Acco (Advanced Circuit Concepts), société spécialisée dans la conception de circuits rapides destinés aux communications radio ou sur fibre optique, le choix s’est porté sur la suite Calibre Interactive, de Mentor Graphics.

« Il y a quelques années, les circuits comportaient assez peu d’éléments actifs. Grâce à son module d’extraction de capacités parasites à partir du layout, notre flot précédent nous amenait à un niveau de simulation suffisant pour que la vérification physique puisse être effectuée manuellement, explique la société. Mais aujourd’hui, avec l’importance croissante des composants actifs dans les designs, l’écart se creuse entre la simulation et les résultats des fondeurs. Les règles de fabrication (largeurs de motifs, espacements…) sont de plus en plus nombreuses et complexes… Bref, il devient impératif d’automatiser la vérification physique, et cela ne peut se faire qu’avec des outils validés par les fondeurs ».

Dans ce contexte, le choix de Calibre s’est donc imposé pour la bonne et simple raison que cette suite a été qualifiée par la quasi-totalité des partenaires d’Acco en tant qu’outil de référence (« golden verification tool »).

« L’une des premières observations que nous avons faites au sujet des modules DRC et LVS de Calibre Interactive a été la vitesse d’exécution, note par ailleurs la société. Ainsi, pour un transmetteur Cmos de 9 mm2, la vérification complète du layout complet a demandé 75 minutes contre plus de 3 h avec notre précédent outil ».

Aussi performante soit-elle,  une suite de vérification doit aussi s’intégrer sans heurts dans le flot de conception existant. Grâce au logiciel d’interfaçage RVE (Results Viewing Environment), les concepteurs peuvent en l’occurrence appeler l’outil DRC ou l’outil LVS dans n’importe quelle phase de layout. « Pour lancer une vérification sur un bloc ou sur tout le circuit, il suffit de cliquer sur les fichiers de règles des fondeurs concernés », explique l’utilisateur. De plus, l’environnement de mise au point graphique de RVE remplace avantageusement les traditionnels fichiers de rapport textuels. Un moteur de recherche regroupe les messages d’erreurs en fonction des noms des règles qui ont été violées, et il est possible de cliquer sur chaque erreur pour retrouver l’énoncé complet de la règle concernée.

« Un autre point appréciable, surtout lors des longues vérifications, est que Calibre fonctionne en tâche de fond sur la station », ajoute Acco. Contrairement à ce qui se passe avec d’autres outils de vérification, l’utilisateur garde en effet la main sur son poste de travail.

Enfin, contrairement à la plupart des autres outils de vérification, très orientés « conception », Calibre Interactive vérifie les données du layout non seulement en phase de design, mais aussi après leur conversion au format GDSII (juste avant le départ en fonderie), à un stade ou certaines erreurs peuvent encore, effectivement, se glisser.

http://www.mentor.com/calibre/datasheets/int/index.html

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Quand la chimie organique permet de programmer le graphène

Fil d'Intelligence Technologique

Quand la chimie organique permet de programmer le graphène

Les chercheurs de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires du CNRS et de l’Université de[…]

FIC 2016 : Le circuit intégré, grande faiblesse des algorithmes cryptographiques ?

FIC 2016 : Le circuit intégré, grande faiblesse des algorithmes cryptographiques ?

Un circuit capable de récupérer 80 % de l'énergie d'une cellule solaire miniature

Un circuit capable de récupérer 80 % de l'énergie d'une cellule solaire miniature

Mentor optimise globalement les systèmes électroniques

Mentor optimise globalement les systèmes électroniques

Plus d'articles