Nous suivre Industrie Techno

Véhicules autonomes : test grandeur nature dans le Midwest

Véhicules autonomes : test grandeur nature dans le Midwest

© US Dep. of Transportation

En 2021, la ville d’Ann Arbor, située dans le Michigan, pourrait devenir le premier parc d’automobiles connectées, partagées et autonomes. C’est en tout cas le but de l’Institut de recherche en transport de l’Université du Michigan (UMTRI) en partenariat avec le gouvernement.

« Imaginez qu’avec une application sur votre smartphone, vous pouvez commander une voiture  en indiquant la destination, le nombre de passagers, des informations sur les colis et si vous souhaitez partager le trajet », s'enthousiasme Jonathan Levine, professeur d’urbanisme à l’Université du Michigan et membre du projet de l’Institut de recherche en transport de l’Université du Michigan (UMTRI) pour un mode de transport sécurisé et durable. C'est précisément l'objectif des chercheurs de cet établissement académique situé à Ann Arbor.

En 2021, ils comptent bien transformer le paysage urbain grâce aux véhicules autonomes, avec le soutien du gouvernement. Pour Lawrence Burns, professeur en mécanique à l’école d’ingénieurs à l’Université du Michigan et ancien chercheur à la tête du département recherche et développement de General Motors, ce n’est pas seulement une nouvelle technologie mais « un moyen de combiner la modernité avec un modèle économique avantageux ».  Grâce à son expérience dans l’ingénierie automobile, Lawrence Burns a été porteur du projet depuis le début. Selon  le chercheur, « c’est un système complet qui va accélérer la technologie innovante ».

Ce qui pouvait paraître comme une utopie, il y a à peine quelques années arrive aujourd’hui à grand pas. Depuis août 2012, le Département des transports a débuté son programme dénommé « Safety Pilot Model Deployment », en partenariat avec de nombreux centres, dont le UMTRI. Près de 2800 véhicules conduits par des habitants d’Ann Arbor ont été équipés de capteurs V2V (vehicule to vehicule), une nouvelle technologie développée par les chercheurs du ministère américain des transports.

Les capteurs V2V ont une dizaine d’applications différentes qui consistent, par exemple, a envoyer un signal à un conducteur qui arriverait trop vite dans un virage. Toutes les données sont ensuite récoltées et analysées par les chercheurs du UMTRI.

Les appareils V2V sont intégrés avec quatre types de capteurs : l’appareil à sécurité intégrée (ISD), l’appareil à sécurité détachées (ASD), l’appareil à sécurité améliorée (RSD) et l’appareil d’auto-contrôle aussi appelé VAD. Chaque système a une spécificité. Par exemple, l’ISD émet et reçoit des signaux mais peut également stocker des données.

Grâce à cet essai national, le gouvernement veut atteindre trois objectifs : tester la communication entre les différents capteurs, récolter des données sur les habitudes des conducteurs et identifier les avantages de travailler sur les voitures interconnectées. Les véhicules équipés du V2V utilisent le même système de communication que le Wi-Fi ce qui permet aux véhicules d’échanger leurs données afin d’être connectées.

Aux Etats-Unis, Nastasia Peteuil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine : Une usine mobile d’impression 3D métal s’installe à Nanterre

Pour bien commencer la semaine : Une usine mobile d’impression 3D métal s’installe à Nanterre

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Les futurs trains à hydrogène français d'Alstom décortiqués

Les futurs trains à hydrogène français d'Alstom décortiqués

Pour bien commencer la semaine : Zoom sur le « slicing », atout de la 5G mis en avant par Nokia

Pour bien commencer la semaine : Zoom sur le « slicing », atout de la 5G mis en avant par Nokia

Comment Renault embarque des fils recyclés à bord de sa nouvelle Zoé

Comment Renault embarque des fils recyclés à bord de sa nouvelle Zoé

Plus d'articles