Nous suivre Industrie Techno

Véhicule autonome : Le simulateur de capteurs embarqués d'ESI Group adopté par l'IFFSTAR

Sophie Eustache
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Véhicule autonome : Le simulateur de capteurs embarqués d'ESI Group adopté par l'IFFSTAR

Le simulateur de capteur ESI Pro-civi a été utilsié dans les projet Quasper R&D Bench pour la route intelligente de FSTTAR/LEMCO

© Civitec/ESI Group

Pour tester la fiabilité des systèmes intégrés sur les voitures autonomes, ESI Group propose aux constructeurs une plateforme de simulation des capteurs. C’est pour cette technologie que l’entreprise a été sélectionnée pour participer au « Ubimobility connected cars France ».

Spécialiste du prototypage virtuel, l’entreprise ESI Group a acquis l’an dernier la société Civitec, se dotant ainsi de la plateforme de simulation de capteurs ESI Pro-SiVic à destination de l’industrie du transport. Avec cette plateforme, les industriels peuvent simuler et modéliser les systèmes de perception présents dans les systèmes d’aide à la conduite des véhicules autonomes. Ainsi, les données extérieures, telles que l’éclairage, les conditions météo et l’environnement routier, sont représentées avec précision. En élaborant des scénarios de conduite, les fabricants peuvent étudier le fonctionnement des systèmes en conditions normales, ou simuler des accidents, pour s’assurer de leur fiabilité.
 
Simulateur de capteurs ESI Pro-SiVic

Maturité : industrialisée

Applications :  projet Quasper R&D Bench de FSTTAR/LEMCO, projet ANR SafePlatoon...
Le logiciel permet d’intégrer des modèles de capteurs : caméras, radar, lidar, capteurs d’ultrasons, odomètres, GPS… et les technologies de communication, dans des scènes modélisées de façon réaliste. Dans le cas d'une automobile, le logiciel permet par exemple « une représentation de divers types de routes (autoroutes, campagnes, urbaines), des divers panneaux de signalisation et du marquage des voies », explique ESI Group dans un document.
 
L’entreprise a été sélectionnée par BPI France et Business France pour le programme « Ubimobility connected cars France », pour intégrer le marché de la voiture autonome en Amérique du Nord. Pour se faire, ils sont partis à Detroit, cœur de l’industrie automobile, et dans la Silicon Valley.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment Renault embarque des fils recyclés à bord de sa nouvelle Zoé

Comment Renault embarque des fils recyclés à bord de sa nouvelle Zoé

Pour sa nouvelle Zoé, Renault utilise un tissu produit à partir de matériaux recyclés. Le résultat d'un[…]

Avec le bi-level equalizer, Sandrine Mubenga veut optimiser et recycler les batteries lithium-ion à moindre coût

Avec le bi-level equalizer, Sandrine Mubenga veut optimiser et recycler les batteries lithium-ion à moindre coût

Comment l’usine de Zwickau s’est transformée pour produire l’ID.3, la nouvelle coqueluche électrique de Volkswagen

Comment l’usine de Zwickau s’est transformée pour produire l’ID.3, la nouvelle coqueluche électrique de Volkswagen

Éolien offshore, gaz de synthèse, cyber-sécurité automobile… les meilleures innovations de la semaine

Éolien offshore, gaz de synthèse, cyber-sécurité automobile… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles