Nous suivre Industrie Techno

Véhicule autonome : Le lidar multifonction de Sensup 6e sens de la navette EZ d’Easymile

Sophie Eustache
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Véhicule autonome : Le lidar multifonction de Sensup 6e sens de la navette EZ d’Easymile

© Sensup

La start-up rennaise Sensup commercialise des capteurs Lidar, pour des applications d’aide à la conduite et des véhicules autonomes, tels que EZ d’Easymile. Ce savoir-faire a permis à l’entreprise de rejoindre le programme investissement d’avenir, avec le projet SmartNav. Il consiste à développer une solution capable de gérer la géolocalisation et la détection d’objets.

Sensup conçoit et développe des systèmes électro-optiques basés sur des lasers, aussi appelés Lidar. Ce type de capteur est une des pierres angulaires du véhicule autonome et des systèmes d’aide à la conduite. Une sorte de sixième sens du conducteur et du véhicule. Le capteur, qui balaie à 180° permet de remonter au conducteur des informations en temps réel sur le trafic, les piétons, la signalétique… et de gérer plusieurs applications telles que le régulateur de vitesse, la prévention des collisions et le freinage d’urgence.

Lidar de Sensup

Maturité :  commercialisé

Applications : équipera bientôt la navette EZ d’Easymile

 

Bientôt embarquée sur la navette autonome EZ d’Easymile, la technologie de Sensup a permis à la start-up d’intégrer le programme d’investissement d’avenir avec le projet Smartnav (2015-2016). Ce projet vise à développer et tester une solution qui assure à la fois des fonctions de géolocalisation et de détection d’obstacles. "La fonction de géolocalisation est en cours de développement avec un deuxième capteur dédié. Les essais terrains avec les deux types de capteurs seront réalisés au printemps 2017 sur l’EZ 10", a précisé Nicolas Picard, directeur opérationnel de Sensup. Des paramètres qui permettent ensuite au véhicule de prendre les meilleures décisions concernant sa trajectoire, sa vitesse et son freinage.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : le casse-tête des terres rares

La technologie phare du moteur électrique, le synchrone à aimants permanents, nécessite de grandes quantités[…]

15/04/2021 | Electrotechnique
Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

Dossiers

Moteurs électriques pour l'auto : Magnax mise sur le flux axial

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Dossiers

Moteurs électriques : Pourquoi le synchrone à aimants permanents domine l'automobile

Plus d'articles