Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Véhicule autonome : La navette EZ10 d’Easymile testée par la RATP à Paris

Aurélie Barbaux

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Véhicule autonome : La navette EZ10 d’Easymile testée par la RATP à Paris

© dr

Easymile utilise les logiciels de robotique du français Robosoft pour développer une navette Autonome, EZ10. Ces navettes circulent déjà dans un quartier d’Helsinki en Finlande et sont testées par la RATP à Paris.

Créée en juillet 2014 à Toulouse, Easymile grille les étapes. En deux ans, la start-up de déjà 50 personnes, a réussi à développer une navette autonome adaptée à la circulation urbaine : EZ10/ Mieux, ce minibus de 12 palces est déjà testé en conditions réelles dans le quartier Hernesaari à Helsinki, rapporte notre confrère l’Usine digitale. Elle a également roulé au en Suisse à l'EPFL (vidéo ci-dessous), au Japon, à Dubaï, en Norvège, en Ecosse... Si elle est allée si vite, c’est qu’elle exploite le savoir-faire et les logiciels de robotique du français Robosoft. Elle a d'ailleurs déjà ouvert des bureaux à Singapore et Denver (Colorado).

La navette autonome EZ10

Maturité : commercialisée

Applications : testée en agglomération

 

La start-up avait dévoilé ses deux premiers modèles lors du congrès ITS à l'automne 2015 à Bordeaux. En septembre, c’est la RATP qui a testé à Paris, avec le public, sur un circuit fermé de 130 mètres de long installé sur les berges de la Seine, la navette EZ10. D'autres tests sont prévus dans les deux années à venir, entre la gare d'Austerlizt et la gare de Lyon, et pour la desserte du CEA à Saclay.

EasyMile driverless shuttle at EPFL University in Lausanne, Switzerland from EasyMile on Vimeo.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

Dossiers

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

La perception 3D dynamique, la maîtrise de situations variées et l’explicabilité des algorithmes restent des obstacles[…]

27/10/2020 | 3DGoogle
Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Dossiers

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Dossiers

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Plus d'articles