Nous suivre Industrie Techno

Valider les fonctions diagnostic tout au long du cycle de développement.

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

, ,
Valider les fonctions diagnostic tout au long du cycle de développement.

Facilier la création des outils de diagnostic des calculateurs embarqués.

© DR

Avec le Diagnostic Tree Builder le groupe ETAS propose un outil de développement et de validation du diagnostic débarqué pour les systèmes électroniques automobiles.

Le groupe ETAS fournit des outils complets et intégrés, ainsi que des solutions pour le développement et le service des calculateurs électroniques automobiles. C’est dans la perspective du développement et la validation du diagnostic débarqué, ainsi que les séquences associées qu’il a conçu le Diagnostic Tree Builder (DTB).

L'utilisation de l’éditeur de séquences du DTB facilite à la fois la création et la validation des séquences logiques très tôt dans le processus de développement. Dans ce but, l'utilisateur peut se servir lui-même des fonctions typiques de l’éditeur graphique, ou bien, employer les éléments descriptifs spécifiquement conçus pour le développeur du diagnostic. Le DTB est indépendant des systèmes ‘‘d’authoring’’ utilisés par les différents constructeurs pour intégrer le diagnostic du calculateur avec toutes les informations supplémentaires, telles les instructions d'assemblage, en tant qu'élément des diagnostics guidés d'un véhicule.

L’outil de mesure et calibration Inca, complété par l’add-on ODX-Link, peut être utilisé comme environnement de test pour des séquences diagnostiques. À cette fin, le DTB comporte un générateur de code, qui emploie les séquences de diagnostic graphiques comme base pour la génération d'une bibliothèque de DLL pour l'exécution dans Inca. Pendant que la logique de diagnostic progresse, Inca permet l'accès à toutes les valeurs de mesure et de calibration des calculateurs connectés. C'est une manière simple et rapide pour valider l'effet de la logique de diagnostic sur le logiciel du calculateur et, alternativement, sur l'interaction des fonctions diagnostic embarquées et débarquées.

Toutes les informations entrées pendant l’exécution des séquences du DTB peuvent être stockées ensemble avec les signaux du calculateur acquis par Inca, dans un fichier de données de mesures commun pour analyse lors de post traitement.

Pour faciliter l’utilisation de la logique de diagnostic, à la fois créée et validée dans les systèmes ‘‘d’authoring’’ tiers, l’outil DTB facilite l’export des séquences de diagnostic au moyen d’un format d’échange spécifique, en accord avec une ‘‘pre-release’’ du futur format ISO appelé Open Test Sequence Exchange Format (OTX).

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.etas.com

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

"Il faut se lancer dans l'innovation parcimonieuse", lance Alain Cappy, ancien directeur de l'IEMN et de l'Ircica

Interview

"Il faut se lancer dans l'innovation parcimonieuse", lance Alain Cappy, ancien directeur de l'IEMN et de l'Ircica

Alors que la loi de Moore ne permet plus de gagner en performances à énergie constante, l'explosion de l'industrie du[…]

Grâce au neuromorphique, la rétine artificielle de Prophesee réinvente la vision

Grâce au neuromorphique, la rétine artificielle de Prophesee réinvente la vision

Le neuromorphique place les mémoires plus près du coeur

Analyse

Le neuromorphique place les mémoires plus près du coeur

Au bout de la logique neuromorphique

Au bout de la logique neuromorphique

Plus d'articles