Nous suivre Industrie Techno

Mondial de l'Automobile 2014

Valeo lance un compresseur électrique pour booster les petites cylindrées

Séverine Fontaine
6 commentaires

6 commentaires

- 05/08/2014 22h:29

Je le dis tout net, innovation sans fiabilité...on va au casse pipe commercial. Les nouveaux moteurs essence "downsizés" ont intérêt à être vraiment fiables. Le client final n'acceptera pas d'avoir les mêmes déboires qu'il a connu avec les moteurs diesel qui vont finir par terminer leur carrière inéluctablement sur les petits modèles. les différentes prothèses justement pas fiables et couteuses d'entretien (ex: le FAP et autres) avec lesquels ont a affublé le moteur diesel moderne pour le dépolluer nous en donnent la preuve. Autrement les coréens et japonais encore une fois nous donneront la leçon en s'en chargeant de vendre des véhicules qui peuvent faire 100000 km sans pannes comme c'est déjà le cas pour les hybrides essence.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

- 11/08/2014 19h:52

Rien de nouveau : demandez à Bertin comment il équipait les DS21 dans les années 60 avec un surpresseur équivalent à celui présenté ici comme une révolution : les gendarmes en avaient achetées plusieurs, mais les particuliers pouvaient également le faire et j'ai eu le plaisir de rouler à bord d'une de ces DS équipée de ce surpresseur, laquelle "grillait" les sportives de l'époque en accélération. Bref Valéo se fait mousser mais n'a rien inventé : juste la remise à jour d'une idée ancienne ...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

- 18/08/2014 10h:54

@SYGAL. Le surpresseur Bertin n'avait rien d'électrique ... et avait lui aussi un temps de réaction plus proche des turbo compresseurs actuels de nos citadines essence.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

- 06/09/2014 14h:19

C'est vrai que les compresseurs, sont connus depuis longtemps, et montés en série sur des véhicules sports. Valeo ne se fait pas "mousser", le groupe propose un nouveau produit, il est normal qu'il en fasse la promotion en donnant les avantages de son produit...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

- 21/07/2016 19h:32

je ne crois pas que " se turbo " soit la solution ... dans les année 80 il y avais deux voiture équipé de compresseur ..... je parle de la sirocco g60 et de la polo g40 ..... qui n'ont pas eu un grand succès ... bien avant ils y a eu quelque mercédès aussi ... une qui a appartenu a Clarck gable , une autre a Groucho Marx .. et un autre personnage bien plus noir que les deux autre ... je parle d'un dictateur allemand ....... tout ces invention étais viable mais trop cher ...... aujourd'hui un turbo électrique ... au state on en monte sur certaine muscle car mais la duré de vie est très brève .. de plus les pointe d'intensité au démarrage , se ne sont plus des voitures mais des centrale électrique que nous aurons .... . pour ma part je pense que cela sera un pavé de jeter dans l'océan comme tout un tas d'invention révolutionnaire des année 2000 ....le turbo a encore de longue année de vie je pense ...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

- 30/12/2018 21h:50

j'aimerai avoir plus de detail sur ce compresseur electrique par exemple les dimensions des tuyauteries entrées/sortie,longueur, largeur, hauteur , de l appareil la durée de la garantie et le prix.cdt

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Valeo lance un compresseur électrique pour booster les petites cylindrées

© valeo

Pour répondre au mieux à la réglementation européenne de 2015 sur la diminution des émissions de CO2, Valeo a développé un compresseur électrique destiné aux nouvelles générations de moteur. Avec cette technologie il est possible de réduire leur cylindrée sans perdre en couple et puissance.

Avec sa nouvelle technologie de compresseur électrique, l’équipementier français Valeo propose aux constructeurs automobiles une solution pour leur nouvelle génération de moteur, en adéquation avec la réglementation européenne sur la diminution des émissions de CO2. Elle permet de réduire la cylindrée des moteurs turbo essence et diesel sans perdre de puissance, même à bas régime.

Downsizing

Le "downsizing" consiste à réduire les émissions polluantes et la consommation des voitures en diminuant la cylindrée des moteurs. Pour ne pas perdre en puissance, il est nécessaire de compenser la baisse de cylindrée par l'action d'un turbocompresseur, composé de deux trubines. Les gaz d'échappement rejetés par le véhicule font tourner la première roue à aubes qui en entraîne une seconde co-axiale, qui comprime l'air. Envoyé dans le moteur cet air sous pression "remplis" mieux les cylindres, améliore la combustion et donc la puissance.

Mais ce système basé sur les gaz d'échappement pêche à bas régime. « Il faut reconnaître que les moteurs turbo n’ont pas toujours les mêmes performances que les moteurs à grosse cylindrée. La principale difficulté réside dans le temps de réponse qui n’est pas aussi rapide dans toutes les situations. Le couple n’arrive pas instantanément car les gaz d’échappement n’offrent pas toujours suffisamment d’énergie pour faire tourner les turbines à bas régime », explique Michel Forissier, directeur R&D du pôle système de propulsion chez Valeo.

Pour y remédier, Valeo a développé une solution électrique indépendant des gaz d'échappement dite à "reluctance variable". Elle permet une montée en vitesse du turbo quasi instantanée quelque soit le régime moteur. « Le compresseur électrique arrive à pic. Il va permettre d’aller plus loin dans la réduction de cylindrée et de la consommation. Et ce, sans baisse de performance », se réjouit Michel Forissier. 

3 à 5 fois plus réactif qu'un turbocompresseur

Contrairement aux turbocompresseurs mécaniques, le turbocompresseur électrique est entraîné par un moteur électrique. Il monte en régime entre 250 et 350 milisecondes alors qu’un turbocompresseur classique met 1 à 2 secondes. Autre avantage : le turbocompresseur électrique ne chauffe. Dans un turbo classique, « la température induite par les gaz d’échappement s’élève entre 800 et 1 000 degrés, ce qui nécessite des matériaux sophistiqués tel que le titane ou le bronze », précise Michel Forissier. Pour le compresseur électrique, des matériaux simples (et donc peu onéreux) comme de la tôle d’acier suffisent.

Les architectures électriques récentes des véhicules permettent de disposer de l'énergie électrique suffisante à son fonctionnement pendant des périodes courtes mais répétées. Le turbocompresseur électrique réduit la consommation des véhicule de 8 à 20 % selon le type de motorisation et le niveau de downsizing.

Adaptable à la demande

Les plages d'applications du turbocompresseur électrique sont larges : architecture électrique simple, hybride ou encore à pile à combustible. « Avec notre turbocompresseur électrique, nous visons aussi les voitures de sport. Ce qui intéresse plus particulièrement les conducteurs dans ce cas, au-delà de la consommation, c’est surtout les performances que va leur apporter cette nouvelle technologie », explique Michel Forissier. Pour cela, Valeo travaille sur un standard de turbocompresseurs pouvant évoluer selon le type de cylindrée et de puissance désirée. « Nous allons assister à l’émergence d’une grande ligne de produits assez pérenne dans le temps, qui sera adaptable selon l’architecture de la voiture. Et les performances du compresseur électrique pourront être ajustées à la demande. L’idée est de construire un standard modulaire sur une plate-forme technique qui permettrait une production industrielle à bas coût ». Le directeur R&D précise que la production de ces turbocompresseurs électriques sera lancée début 2016.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Pas encore en vacances ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider à garder néanmoins le sourire.[…]

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Mobilité hydrogène : Plastic Omnium ouvre deux centres de R&D en Belgique et en Chine

Mobilité hydrogène : Plastic Omnium ouvre deux centres de R&D en Belgique et en Chine

Plus d'articles