Nous suivre Industrie Techno

Usinage : Intercut mutualise les moyens de R&D

Jean-François Preveraud
Usinage : Intercut mutualise les moyens de R&D

La signature de l'accord de création du consortium lors d'Intercut 2009.

© DR

Deux centres techniques et deux écoles d’ingénieurs mettent leurs moyens et compétences pour apporter encore plus d’expertise aux PMI dans le domaine de l’usinage.

On connaissait les rencontres internationales de l’usinage Intercut à Cluse (74). Il va maintenant aussi falloir s’habituer au Consortium Intercut. Celui-ci regroupe le Cetim (Centre technique des industries mécaniques), le CTDec (Centre technique du décolletage), deux écoles d'ingénieurs, l'Énise de Saint-Étienne et A&M Paritech, ainsi que Arts, la structure de valorisation de la recherche du réseau Arts & Métiers.

L'objectif du Consortium Intercut est d’associer les moyens et compétences de ces membres, afin d’offrir aux PMI de la mécanique une expertise encore plus large dans le domaine de l'usinage. Il donnera aussi une nouvelle visibilité aux actions communes déjà engagées entre les différents organismes.

« Nos cinq organismes étant très complémentaires en terme d'expertise, nous allons maintenant pouvoir accélérer le développement de nouvelles applications et créer de la valeur pour les PMI. C'est important car l'usinage est aujourd’hui en pleine évolution », estime Thierry Guillemin, directeur du CTDec.

25 ingénieurs et techniciens mobilisés

Cette synergie de moyens et de projets a, de fait, pour finalité de mieux accompagner les PMI mécaniciennes dans leurs développements technologiques et de faciliter leur intégration dans de nouveaux projets collaboratifs de R&D. Chaque partenaire de l’accord pourra ainsi mettre à disposition des moyens et des compétences élargis.

Au total, le consortium Intercut représente un potentiel de 25 ingénieurs et techniciens maîtrisant quasiment toutes les problématiques soulevées par l'usinage. Une quarantaine de machines réparties sur différents sites, de nombreux équipements de mesure et de contrôle et de solides moyens de conception et de simulation.

Le consortium prépare le lancement d'un premier projet de R&D visant à développer, en relation avec les industriels concernés, un nouveau procédé rapide de fabrication d'outils coupants spéciaux.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.intercut-expo.com


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La superélastochromie, une propriété inédite de cristaux organiques pour détecter les contraintes mécaniques

La superélastochromie, une propriété inédite de cristaux organiques pour détecter les contraintes mécaniques

Des chercheurs de l’Institut des sciences industrielles des universités de Tokyo et Yokohama (Japon) misent sur une[…]

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

[Reportage] A l'épreuve des vents de la soufflerie Jules Verne

[Reportage] A l'épreuve des vents de la soufflerie Jules Verne

A Toulouse, les composites visent le ciel

A Toulouse, les composites visent le ciel

Plus d'articles