Nous suivre Industrie Techno

United Motion Ideas vous dit si votre innovation a un avenir… ou pas

Aurélie Barbaux

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

United Motion Ideas vous dit si votre innovation a un avenir… ou pas

Note d'une innovation par des professionnels compétentes calculée par la plate-forme United Motion Ideas

© UMI

Depuis avril 2016, les professionnels de l’innovation et de la valorisation disposent d’un nouvel outil pour gérer leur portefeuille de brevets et d’idées : United Motion Ideas. Ce service en ligne, basé sur des algorithmes propriétaires, repère sur Internet les experts dans le monde aptes à évaluer une innovation, et les interroge sur l’intérêt, la viabilité et le marché potentiel. EDF et Schneider Electric l’utilisent déjà.

Ce brevet a-t-il un intérêt autre que défensif ? Cette invention a-t-elle un marché ? Cette innovation en est-elle vraiment une ? Quel est le bon prix pour ce produit innovant ? C’est pour aider les professionnels de l’innovation et de la valorisation à répondre à ces questions que Xavier Levesy et Louis Veyret, deux experts en conseil en innovation, ont créé à Lyon la start-up United Motion Ideas (UMI) en 2013. Leur idée : développer des algorithmes capables de repérer sur les réseaux sociaux, à partir de mots clés liés à une potentielle innovation, des experts qui pourraient avoir un avis sur ladite potentielle innovation, afin d’établir un rapport détaillé sur le marché, la concurrence, le prix, les freins… Ils ont donc recruté six développeurs et, après avoir testé les algorithmes sur des innovations d’EDF, Schneider Electric et sur la capsule de traitement d’eau de la PME Aquasure, la plateforme UMI a été lancée en avril 2016.

7000 euros le rapport par des pairs

Pour 7000 euros et en trois semaines (voire une semaine en cas d’extrême urgence) un responsable de l’innovation d’une entreprise, d’une start-up, d’une SATT ou d’un fonds d’investissement, peut, après avoir décrit son invention, brevet ou idée de nouveau produit dans une fiche, obtenir une évaluation détaillée par les pairs de son projet. UMI s’engage à recueillir par mail l’avis de 30 et 100 experts dans le monde avec leurs commentaires positifs ou objections constructives sur l’innovation, leurs idées sur d’éventuelles utilisations alternatives, les clients potentiels, le prix possible, etc.

« UMI est un outil pour les gens qui ont un projet d’innovation. Il sert à le faire valider par des professionnels et à accélérer le time to market notamment en aidant à trouver des lead commerciaux », explique Xavier Levesy, cofondateurs d’United Motion Ideas, en bon franglais. Toute l’intelligence de la plateforme se situe dans les algorithmes qui d’une part repèrent, à partir de mots clés, les professionnels pertinents sur les réseaux sociaux qui devraient être intéressés par le sujet, et d’autre part reconstituent leur adresse mail professionnelles, et automatise la gestion des questionnaires.

Optimisé pour les innovations B2B

À la fin de la mission, UMI fourni au client un rapport sous la forme d’une infographie rassemblant toutes les informations pertinentes recueillies, avec l’ensemble des verbatims et les coordonnées des gens qui ont répondu. Les répondants ne sont pas payés, mais motivés par le fait qu’ils vont avoir accès à des informations techniques sur une innovation dans leur domaine. Limite du système, les innovations de type B2C, notamment dans la santé, car les professionnels pertinents sont difficiles à joindre. « Les médecins, par exemple n’ont souvent pas d’adresse mail professionnelle », explique Xavier Levesy. En revanche, même sur des sujets sensibles, le système fonctionnerait. « Sur la sécurité informatique par exemple, on s’est arraché les cheveux, mais on a obtenu les 30 réponses nécessaires pour le rapport », précise le cofondateur d’UMI.

Un réseau de 250000 professionnels 

Depuis le lancement en avril, le développement de la plateforme s’accélère. En mai, UMI a levé 700 000 euros auprès d’un investisseur privé, Thomas Schmider (cofondateur d’Infogrames-Atari et fondateur de Prozone), qui compte s’investir dans le développement de l’entreprise. De quoi compléter les 300 000 euros de prêt à taux zéro d’aide à l’innovation de Bpifrance. En juillet 2016, la start-up communiquait sur son premier client américain, Rusheen, un véhicule d’investissement spécialisé dans la valorisation de brevets. En septembre UMI lançait une offre « à un prix attractif » pour permettre aux start-up de faire connaître leur innovation auprès du réseau de professionnels. Un réseau de 250 000 professionnels, au dernier récemment d’octobre. Entre-temps, les SATT Nord et Grand Est, la CCI de Lyon, AskléSanté, l’IFP Energies Nouvelles, Syntilab et le GIE Matinol (agroalimentaire) sont venus grossir le rang des clients d’UMI.

Les arguments pour tuer

Plus de 50 innovations sont ainsi passées au crible de la plate-forme. Certaines ne s’en sont pas remises. « Notre plate-forme sert aussi à tuer une innovation lorsqu’il s’avère qu’elle n’a pas de déboucher », explique encore Xavier Lavesy. De quoi aider les responsables innovation à nettoyer leur portefeuille de brevet ou à arrêter un projet.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les technologies à suivre en 2019

Les technologies à suivre en 2019

Quelles sont les technologies qui ont marqué l'année 2018? Sont-elles en mesure de tenir leurs promesses? En ce début[…]

07/01/2019 | InnovationSpatial
Désescalade

Editorial

Désescalade

Trophée du projet d’entreprise : Zéphyr Solar au service de l’humanitaire

Exclusif

Trophée du projet d’entreprise : Zéphyr Solar au service de l’humanitaire

Trophée du digital : Jean Abrial, une blockchain pour le ciel

Exclusif

Trophée du digital : Jean Abrial, une blockchain pour le ciel

Plus d'articles