Nous suivre Industrie Techno

abonné

Une voiture électrique silencieuse

Jean-François Preveraud

Loin d’être discrets le groupe motopropulseur des voitures électriques émet des sifflements dont l'origine se trouve dans l’architecture même du moteur et de son alimentation par l'électronique de puissance, dont les forces parasites, de fréquences variables, peuvent engendrer des vibrations et donc des bruits. Ce que souhaite éviter un constructeur comme Renault. « La discrétion du moteur électrique par rapport au thermique permet au conducteur de tout entendre ! », constate Vincent Lanfranchi, maître de conférences à l’UTC, qui avait déjà travaillé avec Alstom sur cette problématique.

« Pour remédier à ce problème dès la conception, il fallait réunir des compétences éloignées les unes des autres dans les différentes directions[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles