Nous suivre Industrie Techno

Une viande artificielle imprimée en 3D

Une viande artificielle imprimée en 3D

Et si on changeait un peu nos habitudes pour les fêtes ? Pour vous donner quelques idées, la rédaction d’Industrie & Technologies a sélectionné quelques innovations qui pourraient bien changer le contenu de votre assiette ! Aujourd’hui, focus sur l'impression 3D de viandes artificielles. 

Après les chapons farcis et le foie gras du réveillon, un sentiment de culpabilité peut facilement nous envahir. Et cela ne concerne pas forcément notre tour de taille : difficile en effet de ne pas penser aux ressources et à la pollution générée pour produire cette viande d’élevage, à l'heure où nous découvrons les limites de notre planète. La fabrication additive est en train de révolutionner de nombreux pans de notre économie et pourrait apporter une solution aux besoins croissants de la population mondiale en se substituant… au boucher de quartier.

Cela est rendu possible par la technologie de bioimpression mise au point par une jeune pousse américaine du New Jersey, Modern Meadow. Entrée en activité en 2012, la start-up a rapidement fait parler d’elle lorsqu’elle a déclaré pouvoir proposer des aliments carnés non issus d’un animal vivant. Elle s’appuie sur la technologie de la société Organovo, spécialisée dans la production de tissus organiques de synthèse. L’imprimante biologique à la base du processus est la NovoGen MMX Bioprinter. Le procédé s’appuie sur des encres biologiques (bio-ink), comprenant des cellules musculaires, des adipocytes pour le stockage de la graisse et des fibroblastes, une cellule de soutien qui assure la cohérence du muscle imprimé.

Une encre basée sur des cellules animales

Pour imprimer des lambeaux de viande, il suffit d’effectuer une biopsie sur un animal pour récupérer quelques cellules. Elles sont ensuite cultivées pour devenir des cellules souches et servir « d’encre » pour l’imprimante. Un substrat à base d’agarose, un polymère de galactose purifié, issu d’une algue rouge et  particulièrement utilisé pour la culture in vitro de micro-organisme, est utilisé en tant que base pour guider le développement des cellules souches.

Selon Gabord Forgacs, fondateur de Modern Meadow, le procédé est identique à celui conçu par Organovo, dont il est également co-fondateur, pour la création d’organes humains transplantables. « Le procédé permet de produire une viande sans porter atteinte aux animaux, en économisant les ressources nécessaires à leur élevage et sécurise le consommateur par rapport à certaines maladies, comme la maladie de Creutzfeldt-Jacob », souligne Gabord Forgacs.

Vers l'impression du cuir

Alors, une bavette produite ex-nihilo atterrira-t-elle bientôt dans nos assiettes ? Pour le moment Modern Meadow n’a expérimenté qu’en imprimant des lambeaux de matières carnées de la dimension d’une chips. Pas sûr toutefois que le consommateur se rue sur ce produit, malgré tous ses avantages : certains sondages ont montré une certaines réticences chez les américains à consommer une viande produite à 100% en laboratoire.

Depuis quelques années, Modern Meadow elle a recentré son activité sur une activité d’impression 3D de cuir. Tous les paramètres de la matière peuvent être choisis, de sa résistance à son grain, en utilisant à peu de chose près le même processus. La start-up a obtenu, à l’issu de son second tour de table des investisseurs une enveloppe de 40 millions de dollars (34 millions d’euros), afin de poursuivre son développement.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un adhésif inspiré par les abeilles

Un adhésif inspiré par les abeilles

Un adhésif bioinspiré capable de résister aux variations hygrométriques pourrait bientôt voir le jour grâce[…]

Un hydrogel hybride pour collecter l'eau de l'atmosphère

Un hydrogel hybride pour collecter l'eau de l'atmosphère

Un catalyseur métallique pour transformer le Co2 en charbon

Un catalyseur métallique pour transformer le Co2 en charbon

Robots voituriers, éolienne télescopique, biorecyclage... les innovations qui (re)donnent le sourire

Robots voituriers, éolienne télescopique, biorecyclage... les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles