Nous suivre Industrie Techno

Lu sur le web

Une usine de production d’hydrogène par électrolyse de 60 MW, c’est possible selon Areva H2Gen

Aurélie Barbaux
1 commentaire

1 commentaire

- 02/05/2017 17h:37

Super! Essayons de garder cette poule et de n'en vendre que ses oeufs en or pour une fois. Que Areva ne reproduise pas le fiasco d'Adwen :(

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Une usine de production d’hydrogène par électrolyse de 60 MW, c’est possible selon Areva H2Gen

Stack d'électrolyse de l'eau destiné à la production d'hydrogène d'Areva H2gen

© Areva H2gen

Areva H2Gen présente à la foire de Hanovre, qui se déroule jusqu'au 28 avril, un concept d’usine de production d’hydrogène par électrolyse d'une puissance plus que conséquente, 60 mégawatts (MW), avec un démonstrateur "stack" (ou pile) de 1 MW.

Construire une usine de production d’hydrogène par électrolyse de l’eau de 60 mégawatts (MW) c’est possible selon Areva H2Gen. C’est en tout cas ce que cette entreprise française, née en 2014 de la fusion de CETH2, filiale de Smart Energies, et des actifs d’électrolyse d’Areva, est venue démontrer à la Foire de Hanovre (Hannover Messe), qui se tient en Allemagne du 24 au 28 avril, rapporte un article de L’Usine Nouvelle. Sur son stand, Areva présente un démonstrateur de son concept en dévoilant une pile (Stack) de 1 MW. Il s’agit selon l’industriel d’une "première étape vers la conception et la fabrication du stack de 2 MW, qui sera l’unité élémentaire pour un module de 10 MW".

Power to Gas

Pour atteindre cette puissance énorme, Areva H2Gen mise sur le "Power to Gas", soit "la valorisation des énergies renouvelables, dont une part de la production est actuellement perdue", précise l’entreprise dans son communiqué. Elle chiffre à a minima 5 000 MW la capacité d’électrolyse qui pourrait être alimentée à partir de l’électricité hydraulique perdue en Chine.

Areva H2Gen développe une technologie d’électrolyse dite PEM (Proton Exchange Membrane, membrane à échange de protons). L’entreprise a inauguré aux Ulis, dans l’Essonne, en juin 2016, une usine d’électrolyseurs sur cette technologie.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Ifpen investit dans un banc d’essai de système piles à combustible dédié à la mobilité lourde

L’Ifpen investit dans un banc d’essai de système piles à combustible dédié à la mobilité lourde

L'Ifpen a indiqué, lundi 25 octobre, avoir mis en service une station d'essai de systèmes de piles à combustible sur son[…]

Meet’Up GreenTech : L’Ifpen et Bpifrance s’allient pour soutenir les deeptech qui innovent en faveur de la transition énergétique

Meet’Up GreenTech : L’Ifpen et Bpifrance s’allient pour soutenir les deeptech qui innovent en faveur de la transition énergétique

Salon Pollutec : Phenix Batteries ambitionne de soutenir le réseau électrique avec des batteries de voiture en fin de vie

Salon Pollutec : Phenix Batteries ambitionne de soutenir le réseau électrique avec des batteries de voiture en fin de vie

Trois entreprises interrogées sur quatre ne savent pas quelle quantité de CO2 elles rejettent dans l’atmosphère, d’après une enquête BCG

Trois entreprises interrogées sur quatre ne savent pas quelle quantité de CO2 elles rejettent dans l’atmosphère, d’après une enquête BCG

Plus d'articles