Nous suivre Industrie Techno

Une tablette communicante de terrain

M. S.

- La solution PC "semi-durcie" F5 de Motion Computing offre durabilité, mobilité et multifonctionnalité dans un format réduit.

Motion Computing, le spécialiste de l'informatique nomade et de la connectivité sans fil, propose une tablette PC qui, par ses caractéristiques techniques et son prix (2 430 à 3 600 euros) se situe à mi-chemin entre une tablette PC classique et un PC portable "durci". En effet, ce dernier intègre habituellement des fonctionnalités coûteuses mais qui ne sont nécessaires que dans un nombre réduit d'activités de terrain. La tablette PC F5 sous Windows s'adresse, elle, aux professionnels mobiles dans des secteurs comme la maintenance sur site, les industries de transformation, les services publics et le BTP.

Dotée d'un processeur Intel Core Solo, la tablette est conforme à la norme IP54 (résistance à la poussière et à l'humidité).

Un accès permanent aux données

Elle possède un châssis en alliage de magnésium, un écran View Anywhere adapté à la lumière extérieure, une poignée intégrée et un habillage protecteur qui se nettoie facilement. Son disque dur dispose d'un accéléromètre qui détecte les chutes et les chocs pour limiter le risque d'effacement de données. Une mémoire Flash SanDisk de 32 Go est disponible en option tout comme un appareil photo numérique, l'identification RFID et un lecteur de codes-barres.

Une solution intégrée de connectivité sans fil haut débit (Wi-Fi, Bluetooth et, en option, UMTS/ HSDPA) permet l'accès permanent aux données. Motion Computing propose enfin une garantie standard de trois ans qui couvre les éventuels dommages dus à certaines chutes (d'une hauteur d'environ 75 cm maximum) ou bien à la pluie ou à la poussière.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0898

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« La SNCF et les régions ont fait le choix de l’hydrogène bi-mode pour pouvoir convertir le parc existant », pointe Yannick Legay d’Alstom

« La SNCF et les régions ont fait le choix de l’hydrogène bi-mode pour pouvoir convertir le parc existant », pointe Yannick Legay d’Alstom

Alstom a annoncé, le 8 avril, avoir reçu la commande de 12 trains régionaux électrique-hydrogène de la part de SNCF[…]

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

« La ligne pilote d'ACC à Nersac produira les premières batteries lithium-ion en novembre-décembre », avance Olivier Dörr, directeur industriel d’ACC

Micro-algues : « L’enzyme FAP permet de former en 100 nanosecondes un hydrocarbure entier », clame Damien Sorigue chercheur au CEA

Micro-algues : « L’enzyme FAP permet de former en 100 nanosecondes un hydrocarbure entier », clame Damien Sorigue chercheur au CEA

Sécurité d’approvisionnement en électricité et objectifs de décarbonation : RTE se montre optimiste pour 2030

Sécurité d’approvisionnement en électricité et objectifs de décarbonation : RTE se montre optimiste pour 2030

Plus d'articles