Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Une synapse artificielle pour intelligence artificielle

Philippe Passebon
Une synapse artificielle pour intelligence artificielle

Illustration artistique de la synapse électronique : les particules représentent les électrons circulant à travers l’oxyde, par analogie avec les neurotransmetteurs dans les synapses biologiques. Le flux d’électrons dépend de la structure en domaines ferro électriques de l’oxyde. Celle - ci est contrôlée par les impulsions électriques. © Sören Boyn / Unité mixte de physique CNRS/Thales

Des chercheurs du CNRS, de Thales et des universités de Bordeaux, de Paris-Sud, et d'Evry viennent de créer une synapse artificielle capable d'apprendre de manière autonome. Ils ont également réussi à modéliser ce dispositif, une étape fondamentale pour élaborer des circuits plus complexes. Les travaux sont publiés dans Nature Communications le 3 avril 2017.

Le processus d'apprentissage de notre cerveau est lié à nos synapses, qui assurent la connexion entre les neurones. Plus la synapse est stimulée, plus cette liaison se renforce, et plus l'apprentissage s'améliore. Ce principe est mis à l'œuvre en informatique via des algorithmes dit de « réseaux de neurones » pour la réalisation de certaines tâches comme la reconnaissance d'images. Les chercheurs de l’unité mixte de physique CNRS/Thales se sont inspirés de ce mécanisme pour concevoir, sur une puce électronique, une[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles