Nous suivre Industrie Techno

Fil d'Intelligence Technologique

Une souris contrôlée par la respiration!

Muriel de Véricourt
Une souris contrôlée par la respiration!

© DR

Une souris contrôlée par le souffle a été mise au point par des chercheurs japonais, comme nous l'avons récemment rapporté à l'intention des abonnés de notre service de veille technologique par email, le Fil d'Intelligence Technologique.

Inspirez, expirer... pour contrôler votre souris d'ordinateur! C'est l'étrange préconisation d'une équipe japonaise de spécialistes en sciences humaines, ergonomie et robotique. Les chercheurs ont développé une souris qui fonctionne grâce au souffle, à l'intention des personnes handicapées, comme nous l'avons récemment rapporté à l'intention des abonnés de notre service de veille technologique par email, le Fil d'Intelligence Technologique.

Le dispositif sous la forme d’un tube contenant un capteur qui mesure la longueur et l'intensité des mouvements respiratoires. En inspirant et en expirant plus ou moins fort, il est possible de déplacer un curseur. Il faut souffler fort pour cliquer.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

Alors que vient de s'ouvrir l'Open Source Summit (OSS), qui se tient les 10 et 11 décembre aux Docks Pullman (Paris), Syntec[…]

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Intelligence artificielle : comment Facebook veut doter les robots d’un « sens commun »

Intelligence artificielle : comment Facebook veut doter les robots d’un « sens commun »

Plus d'articles