Nous suivre Industrie Techno

abonné

Une sonde thermique pour imprimer des électrodes nanométriques

Anaïs Marechal

Une méthode d'impression par sonde thermique, capable de modeler des électrodes métalliques sur des semi-conducteurs monocouches a été mise au point par une équipe de recherche internationale. Cette innovation permet de travailler des matériaux prometteurs en nanoélectronique comme le disulfure de molybdène (MoS2), l'un des concurrents du graphène.

La méthode développée par les chercheurs permet de fabriquer des électrodes de très bonne qualité sur des matériaux monocouches, avec une reproductibilité très élevée. Nommées lithographie par sonde à balayage thermique, la technique consiste à déposer uniformément deux couches de polymères à la surface du matériau semi-conducteur. La première couche est localement évaporée grâce à une sonde thermique[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Tribune] Cinq prévisions (humaines) pour la maintenance des équipements de production en 2020

[Tribune] Cinq prévisions (humaines) pour la maintenance des équipements de production en 2020

Simon Kampa, fondateur et PDG de Senseye, spécialiste de la maintenance prédictive, identifie pour Industrie & Technologies cinq[…]

« La France a tous les atouts pour faire émerger des licornes en robotique », lance Renaud Heitz, co-fondateur d’Exotec

« La France a tous les atouts pour faire émerger des licornes en robotique », lance Renaud Heitz, co-fondateur d’Exotec

Pour bien commencer la semaine : Lhyfe industrialise la production d’hydrogène vert

Pour bien commencer la semaine : Lhyfe industrialise la production d’hydrogène vert

"Les robots modernes sont incroyablement maladroits", pointe Vincent Hayward, spécialiste de l'haptique et lauréat du Grand Prix Inria 2019

"Les robots modernes sont incroyablement maladroits", pointe Vincent Hayward, spécialiste de l'haptique et lauréat du Grand Prix Inria 2019

Plus d'articles