Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Une résine époxy rend les thermodurcissables recyclables

 Une résine époxy rend les thermodurcissables recyclables

Principe de recyclage du composite grâce à Recyclamine.

© DR

L’américain Connora Technologies commercialise une résine époxy qui permet d’envisager la réutilisation des thermodurcissables en fin de vie.

Le match entre les thermodurcissables et les thermoplastiques n’est pas fini. Alors que les deuxièmes profitaient de la non-recyclabilité des premiers, l’américain Connora Technologies vient de commercialiser Recyclamine, un durcisseur qui permet de concevoir des thermodurcissables entièrement recyclables.

Ces résines époxy, primées il y a quelques semaines lors du Jec Americas 2012 dans la catégorie recyclage, ont la propriété de rendre les thermodurcissables réversibles en fin de vie, grâce à un procédé faiblement énergivore. Les fibres de renfort peuvent ensuite être séparées de la matrice plastique en vue d’une revalorisation.

Ce n’est pas le premier industriel à proposer ce type de résine. Au Jec Asie 2012, le chinois Adesso Nanotech a été distingué pour une résine époxy permettant de récupérer jusqu’à 95% des fibres d’un thermodurcissable.




Ludovic Fery 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Lubrizol : la CFE-CFDT réclame un bureau d’enquête accident à l'image du BEA de l'aéronautique

Lubrizol : la CFE-CFDT réclame un bureau d’enquête accident à l'image du BEA de l'aéronautique

A la suite de l’incendie, le 26 septembre, de l’usine chimique de Lubrizol, à Rouen, la Fédération[…]

Le CETI inaugure un démonstrateur pour recycler le coton à la chaîne

Le CETI inaugure un démonstrateur pour recycler le coton à la chaîne

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Photovoltaïque européen, superalliages, smart-city… les meilleures innovations de la semaine

Masméca éprouve le navire vert

Dossiers

Masméca éprouve le navire vert

Plus d'articles