Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Une pyrolyse plus sobre en énergie pour améliorer la conversion des plastiques en carburant

Alexandre Couto
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Une pyrolyse plus sobre en énergie pour améliorer la conversion des plastiques en carburant

Une équipe de chercheurs de l’Université Polytechnique de Californie a mis au point une nouvelle technique de traitement par pyrolyse des déchets plastiques. Ce procédé utilisant un catalyseur nanoporeux et un nouveau type de réacteur permet d’augmenter la fraction huile de type diesel obtenue en fin de traitement, tout en abaissant le coût énergétique du processus. Ces travaux ont été publiés dans le Journal of Renewable and Sustainable Energy au début du mois de novembre.

Pour lutter contre la pollution plastique, la pyrolyse est aujourd’hui considérée comme l’une des voies les plus prometteuses. Elle permet de décomposer, sous l’action de la température et en l’absence d’oxygène, les polymères produits à partir des ressources fossiles pour en récupérer divers produits chimiques de base. Parmi ceux-ci, les huiles d’hydrocarbures sont la portion la plus intéressante car elles peuvent être à l’origine de carburants pour l’automobile ou le maritime par exemple.

Un matériau nanoporeux

Les recherches se penchent donc sur les moyens d’optimiser le procédé de pyrolyse pour augmenter la quantité d’huiles dont la coupe pétrolière – c’est-à-dire la composition du mélange d'hydrocarbures selon le nombre d'atomes de carbone des molécules - se rapproche de celle des carburants de type diesel. Cela permet une conversion du plastique en carburant en une seule étape, sans devoir soumettre les hydrocarbures à une nouvelle étape de « craquage ».

Les chercheurs de l’Université[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le polystyrène en quête d’une filière de recyclage

Le polystyrène en quête d’une filière de recyclage

Énormément utilisé dans l’emballage, notamment alimentaire, le polystyrène n’est pas apte au recyclage[…]

Recyclage des plastiques : la voie chimique monte en puissance

Dossiers

Recyclage des plastiques : la voie chimique monte en puissance

Realcat met le criblage haut débit au service du recyclage des plastiques

Dossiers

Realcat met le criblage haut débit au service du recyclage des plastiques

L'électrodéposition pour améliorer la séparation du cobalt et du nickel des batteries lithium-ion

Fil d'Intelligence Technologique

L'électrodéposition pour améliorer la séparation du cobalt et du nickel des batteries lithium-ion

Plus d'articles