Nous suivre Industrie Techno

abonné

Une puce hybride composée de 64 neurones vivants

Juliette Raynal

Un prototype de puce hybride, qui intègre 64 neurones vivants, a été mis au point par la start-up Koniku. Fondée par Oshirenoya Agabi, la jeune pousse fait partie des 69 finalistes du Hello Tomorrow Challenge. Cette compétition, dédiée aux start-up Deep Tech, se déroule les 13 et 14 octobre à Paris.

Capable de réaliser de nombreux calculs en parallèle avec une consommation énergétique inférieure à celle d’une ampoule de 25 watts, le cerveau humain se présente comme un super ordinateur. Oshirenoya Agabi, fondateur de la start-up californienne Koniku, ne s’est pas contenté de s’inspirer du fonctionnement de notre organe. Avec son équipe, l’entrepreneur a directement intégré 64 neurones vivants dans une puce. Ces neurones ont été obtenus à partir de la culture de cellules souches en laboratoire. Tout l’enjeu a consisté à créer un environnement bien spécifique pour rendre ces neurones fonctionnels et pouvoir les contrôler. « Nous voyons les neurones comme un matériel à part entière. C’est un mécanisme qui a besoin[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

3DiTex tisse les composites en 3D

3DiTex tisse les composites en 3D

« Les gens ont l’impression que toutes les pièces en composites sont faites par des robots, c’est faux. Les PME[…]

Mercedes en pole position de la simulation

Mercedes en pole position de la simulation

Azmed soulage les radiologues avec son logiciel de détection des fractures osseuses

Azmed soulage les radiologues avec son logiciel de détection des fractures osseuses

Big data dans l’industrie : harmoniser pour mieux régner

Avis d'expert

Big data dans l’industrie : harmoniser pour mieux régner

Plus d'articles