Nous suivre Industrie Techno

abonné

Une procédé de fabrication de films d'or transparents

Philippe Passebon

Une méthode simple de préparation d’un film ultrafin d’or mise au point par les chercheurs de l’université de Vigo et du CIQUS de l’université de Santiago de Compostella pourrait constituer une voie intéressante pour le développement de dispositifs optoélectroniques transparents flexibles.  

Le film d’or qu’ont réalisé les chercheurs, dont l’article est publié dans la revue scientifique Nanoletters, est composé d’une seule couche homogène de nanocâbles ultrafins d’or. Pour réaliser ce film dense de quelques cm2, ils ont utilisé de l'hexane comme solvant. La surface de celui-ci forme un ménisque au contact du récipient en téflon qui le contient. Les nanofils d’or[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Qubit Pharmaceuticals veut aider les labos pharma à développer des médicaments grâce à un outil de[…]

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Northvolt et Hydro s’allient pour créer un hub de recyclage des batteries de véhicules électriques

Northvolt et Hydro s’allient pour créer un hub de recyclage des batteries de véhicules électriques

Plus d'articles