Nous suivre Industrie Techno

Une plate-forme pour les polymères nanostructurés

Industrie et Technologies
Créée par le CEA et le CESM, elle offre aux industriels un outil complet pour développer des systèmes électroniques hétérogènes à forte valeur ajoutée incorporant des polymères.

Entre Grenoble et la région parisienne en France, Neuchatel, Zürich et Lucerne en Suisse, cinq laboratoires spécialisés en technologies “polymères” et “microélectronique” viennent de mettre sur pied un outil à la disposition des industriels.

Cette a plateforme Polymères Nanostructurés a été créée par le CEA et le CSEM (Suisse). Elle est dotée de  50 chercheurs, 8 millions d’euros d’équipements et de compétences étendues en conception et développement de systèmes électroniques complexes et hétérogènes

Son objectif : développer, prototyper et industrialiser en petites séries des “systèmes complexes” employant des polymères techniques, grâce aux procédés issus des micro et nanotechnologies. Un travail coordonné, distribué selon les compétences nécessaires au projet, tout cela à partir d’un “guichet unique” pour simplifier la relation avec l’industriel.

“Chacun pensera immédiatement à la micro-électronique ou aux biotechnologies, commente Bertrand Fillon, responsable marketing de la plateforme. Mais n’oublions pas les plasturgistes qui œuvrent pour le médical, l’agro-alimentaire, l’environnement ou l’automobile et qui, face à une concurrence étrangère agressive sur les pièces banalisées, doivent viser des pièces à forte valeur ajoutée pour résister”.

En unissant leurs efforts, ces laboratoires ont atteint une masse critique qui permet de couvrir toutes les compétences requises pour répondre aux demandes des industriels :
- matériaux, avec une forte spécialisation dans les nanostructures ;
- structuration 3D par micro-injection,
- embossage à chaud et par UV,
- extrusion,
- calandrage,
 - fonctionnalisation par CVD, voie humide, photo-activation ;
- packaging,
- caractérisation finale des propriétés physiques, chimiques, mécaniques, optiques…

“En parallèle à nos contrats avec les industriels, complète Bertrand Fillon, nous envisageons de faire monter régulièrement notre technicité en prévoyant la maîtrise et l’utilisation combinée d’un nombre croissant de procédés ; par exemple impression jet d’encre, calandrage, roll to roll et embossage UV…”

La maîtrise de ces associations de procédés réduira de façon considérable le temps de développement, accélérant ainsi la pénétration de nouveaux produits sur le marché.

La plateforme est résolument ouverte à des partenariats industriels via de multiples formules, du simple contrat de recherche au laboratoire commun en passant par les projets de codéveloppement à financements publics.

Franck Barnu
(source CEA)

Pour en savoir plus
- Contact : Bertrand Fillon Liten - CEA/Grenoble. Tél. : 04 38 78 37 06. Mail : bertrand.fillon@cea.fr
 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles