Nous suivre Industrie Techno

Une plate-forme d'essais plus performante au Cetim

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,

Le Cetim remet sa plate-forme d'essais mécaniques à niveau. L'objectif est d'offrir plus de services, de réactivité et de performances aux industriels.



Le Cetim, Centre technique des industries mécaniques, a complètement rénové et réaménagé sa plate-forme d'essais mécanique. Celle-ci, installée sur 1 400 m² dans les locaux du Cetim à Senlis (60), est à la disposition des industriels pour bâtir avec eux leurs essais de caractérisation, leurs tests d'endurance et de contrôle des performances, des systèmes mécaniques et hydrauliques, et autres biens d'équipement, des plus simples aux derniers composants intelligents de la filière mécatronique.

« Cette réorganisation de la plate-forme d'essais nous permet d'offrir à nos clients une palette de services élargie, qui va de l'aide à la conception de produits jusqu'à l'expertise de pignons de boîte de vitesses, en passant par l'instrumentation et l'électronique de programmation », explique Vincent Barbier, responsable de la plate-forme.

Le but de cette rénovation, outre offrir un éventail de services plus important, de la formation à l'expertise, avec une réactivité accrue et des délais de plus en plus réduits, est aussi de mettre à disposition de nouveaux moyens permettant de travailler en très haute pression ou sur les nouveaux composants intelligents de la mécatronique embarquée.

 

 


La plate-forme dispose aujourd'hui d'une alimentation électrique nouvelle avec notamment une distribution électrique neuve offrant une plus grande puissance, 4 MégaWatts installés, et permettant de distribuer de 1 000 à 5 000 Ampères avec une grande modularité.

Les essais entrepris visent à caractériser les composants mécaniques et à valider leur endurance. Ils concernent principalement les secteurs du transport automobile, de l'aéronautique et du ferroviaire. Plusieurs bancs d'essai sont ainsi dédiés à la montée en couple de roulements, de boîtes de vitesses ou d'engrenages, afin de déterminer les paramètres de vieillissement, la fiabilité, etc.

Deux bancs d'essai installés dans des cellules de 8,5 et 17 m3 sont spécialement dédiés aux tests en fatigue et en endurance de composants hydrauliques (accumulateurs, vérins, etc.) du secteur aéronautique. La plate-forme dispose aussi d'un banc "intelligent" qui permet de tester la mécanique, l'automatisme et la programmation de boîtes de vitesses automatiques de véhicules légers.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.cetim.fr

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec l’arrivée de la 5G, l’industrie des semi-conducteurs doit se réinventer, pointe Accenture

Avec l’arrivée de la 5G, l’industrie des semi-conducteurs doit se réinventer, pointe Accenture

Coincée par les limites de la loi de Moore, l’industrie a tout à gagner de la 5G pour se relancer. Mais encore faut-il[…]

Avec son nouveau centre de R&D aux Ulis, Bowen veut devenir incontournable dans l'innovation sur les radiofréquences

Avec son nouveau centre de R&D aux Ulis, Bowen veut devenir incontournable dans l'innovation sur les radiofréquences

Pour bien commencer la semaine, un pas de plus vers l’arrivée de la 5G en France

Pour bien commencer la semaine, un pas de plus vers l’arrivée de la 5G en France

Enchères 5G : Orange grand gagnant, l’Etat empoche 2,786 milliards d’euros

Enchères 5G : Orange grand gagnant, l’Etat empoche 2,786 milliards d’euros

Plus d'articles