Nous suivre Industrie Techno

abonné

Une pile à combustible qui capte le CO2 des centrales thermiques

Philippe Passebon
Une pile à combustible qui capte le CO2 des centrales thermiques

Une pile à combustible à carbonate de FuelCell Energy.

Une pile à combustible à carbonate pour le captage du CO2 en sortie des centrales au gaz ou au charbon est étudiée par ExxonMobil à partir d'une technologie de la société FuelCell Energy. En produisant aussi de l’électricité, la pile permet aussi d’augmenter le rendement général de la centrale.

ExxonMobil a annoncé jeudi 5 mars qu’il étudiait l’utilisation d’une nouvelle technologie de captage du CO2 pour ses centrales de production d’électricité à partir de gaz naturel ou de charbon. Pour cela, le géant américain veut s’appuyer sur une pile à combustible à carbonate développée par l’entreprise FuelCell Energy. Comme une pile à combustible à membrane, elle nécessite du dihydrogène d’un côté et du dioxygène de l’autre. Mais ce ne sont plus les protons (H+) qui transportent les charges électriques de la cathode vers l’anode mais le CO2, sous la forme du CO3+, générant ainsi en retour un[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Les futurs trains à hydrogène français d'Alstom décortiqués

Les futurs trains à hydrogène français d'Alstom décortiqués

Alors que des trains iLint d'Alstom circulent grâce à de l’hydrogène sur les chemins de fer allemands depuis septembre[…]

Une cathode nano structurée améliore la performance des batteries sodium-soufre

Fil d'Intelligence Technologique

Une cathode nano structurée améliore la performance des batteries sodium-soufre

Vers 6, 10 et 20% d'hydrogène dans le gaz : les opérateurs gaziers donnent le tempo

Vers 6, 10 et 20% d'hydrogène dans le gaz : les opérateurs gaziers donnent le tempo

Selon l’AIE, le captage de CO2 est indispensable pour décarboner l’industrie mais reste trop cher

Selon l’AIE, le captage de CO2 est indispensable pour décarboner l’industrie mais reste trop cher

Plus d'articles