Nous suivre Industrie Techno

Une pile à combustible deux fois moins chère

T. M.

Delphi dispose d'un prototype de pile SOFC à 800 dollars/kW. Il vise les 400 dollars/kW en 2011.

L'équipementier Delphi annonce pour 2011 un générateur d'électricité mettant en oeuvre une pile à combustible, dans le cadre du programme américain Seca (Solid State Energy Conversion Alliance) coordonné par l'US Department of Energy (DOE). Au terme de sept ans d'études, un premier démonstrateur est fin prêt. C'est une pile de type SOFC (oxyde solide) capable de produire une puissance crête de 4,24 kW avec du méthane (gaz naturel) dont l'hydrogène est extrait par reformage.

Cette puissance est notoirement insuffisante pour la propulsion automobile et vise donc la "petite mobilité", les générateurs auxiliaires et des applications stationnaires.

Le rendement de la pile est de 37 % et, surtout, Delphi s'engage sur la durabilité de sa pile, point noir de la technologie. Celle-ci ne devra pas voir sa puissance se dégrader au-delà de 7 %, après 1 500 heures de fonctionnement. La recherche d'une plus grande compacité a amené les ingénieurs à développer de nouveaux matériaux comme des céramiques multicouches.

Depuis 1999, date des premiers travaux de Delphi sur les piles SOFC, on mesure le chemin parcouru. En effet, à puissance égale, poids et volume ont chuté de 75 %. Quant au coût, il est à ce jour de 800 dollars le kW. Les trois ans qui viennent, phase II du programme, vont avoir pour objectif de ramener ce coût en deçà de 600 dollars/kW - tout en augmentant la densité énergétique et le rendement de la pile. Le but en 2011 étant d'obtenir un prix d'usine de 400 dollars/kW.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0880

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

D’après une publication relayée par IEEE Spectrum, le journal de l’association professionnelle « Institut des[…]

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

Plus d'articles