Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Une pile à combustible de poche pour recharger vos appareils mobiles

Une pile à combustible de poche pour recharger vos appareils mobiles

Dispositif PowerTrekk qui associe les technologies de myFC et de SiGNa Chemistry.

© DR

Equipé du PowerTrekk, vous trouverez toujours une solution pour recharger votre téléphone portable, même dans le désert.

Plus besoin d’une prise secteur pour recharger son téléphone portable ou son lecteur MP3. Un simple apport d’eau suffit désormais. C’est l’idée du concept innovant développé par les sociétés myFC et SiGNa Chemistry.

Baptisé PowerTrekk, ce procédé combine une cartouche de sodium produisant de l’hydrogène avec une pile à combustible de poche qui fournira de l’électricité à différents appareils mobiles.


Pour contrôler la réaction entre l’eau et un métal de sodium, qui est habituellement violente, SiGNa Chemistry a conçu la cartouche Mobile-H2, qui utilise un mélange de sodium et de silicium de sodium. Cette poudre noire réagit, rapidement et de façon contrôlée, avec l’eau pour former de l’hydrogène à la demande.

Pour faire fonctionner le procédé, l’utilisateur peut avoir recours à n’importe quel type d’eau. De l’eau de source à l’eau de mer, en passant par les eaux usées ! Une souplesse qui vous empêche d’être à cours de batterie pratiquement partout… du moment que vous n’oubliez pas le PowerTrekk chez vous.

Clément Cygler
       

                         

 

Powertrekk - How it works from PowerTrekk on Vimeo.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Portrait] Julie Mougin, la chercheuse du CEA qui dope la production d'hydrogène bas carbone

[Portrait] Julie Mougin, la chercheuse du CEA qui dope la production d'hydrogène bas carbone

Cette chercheuse hors pair du CEA-Liten en science des matériaux travaille sur une technologie ultra-perfomante de production[…]

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

« Le marché auto devrait se contracter de 40 % d’ici à 2050 pour espérer limiter le réchauffement à 2°C », estime Jacques Portalier du Shift Project

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

NegaOctet présente au GreenTech Forum une base de données complète sur l’impact environnemental du numérique

Horizon Hydrogène 2021 : l’ambition de produire de l’hydrogène offshore se concrétise pour Lhyfe

Horizon Hydrogène 2021 : l’ambition de produire de l’hydrogène offshore se concrétise pour Lhyfe

Plus d'articles