Nous suivre Industrie Techno

Une "Nuit Makeuse" s'organise sur le web et dans les fablabs

Une

Les Makers envisagent d'utiliser un Raspberry Pi 2 B pour fabriquer une Pirate Box.

© Flickr - James Selene

Makers et hackers s'organisent sur Internet et font le tour des fablabs pour récupérer le matériel nécessaire à la construction d'un système d'affichage et d'un vélo générateur d'électricité afin de répondre aux besoins du mouvement Nuit debout. La première "Nuit makeuse" doit se tenir le mercredi 27 avril prochain Place de la République, à Paris. D'autres pourraient suivre.

Un Raspberry Pi 2 B, un dongle Wifi, une carte micro-SDHC, une alimentation électrique micro USB, un écran compatible HDMI, un fer à souder, un bouton poussoir, de l’étain, un moteur à courant continu, une petite roue de type trottinette, un système de transmission entre le moteur et la roue… Voici un rapide aperçu de la longue liste de courses élaborée pour la première Nuit Makeuse, qui doit se tenir le mercredi 27 avril prochain Place de la République, à Paris.  

Chat, page Wiki et tournée des fablabs

Objectif ? Réunir "makers" et "hackers" pour « réaliser des dispositifs matériels et logiciels utiles au mouvement Nuit Debout et à ses causes », explique la page Wiki dédiée à cette initiative, lancée dimanche 17 avril dernier (le 49 mars selon le calendrier révolutionnaire du mouvement) par la commission numérique de Nuit Debout.

Initié par Laurence de l’association Citoyens Capteurs, ce projet de première "Nuit Makeuse" est soutenu par un noyau composé d’une dizaine de personnes. Toutes échangent et s’organisent via le chat #Makers-debout et la page Wiki. Leur premier challenge consiste à faire la tournée des fablabs afin de récupérer le matériel nécessaire pour mettre au point deux premiers dispositifs : un système d’affichage et un vélo générateur d’électricité.

Afficher le mouvement web sur la place

« Le système d’affichage doit permettre d’afficher le mouvement web sur la place, de créer un continuum et de faire en sorte que l’information qui circule sur Internet puisse être visible sur la place », explique Laurence, qui prévoit déjà de ramener une télévision HDMI pour ce projet. « On va la brancher à une Pirate Box, qui fait à la fois serveur de données et routeur. Il nous faut aussi un Raspberry Pi », poursuit-elle, enthousiaste. Le vélo générateur d’électricité doit, quant à lui, conférer une certaine autonomie énergétique aux participants de Nuit Debout. L’objectif est également d’interpeller les passants sur les enjeux de la transition énergétique.

La première "Nuit Makeuse" donnera donc le coup d’envoi de ces deux projets. « C’est totalement expérimental, on ne sait pas si les deux projets seront finalisés le premier soir. Nous venons en tant que citoyen avec nos expertises et nos passions », tient à préciser Laurence. D’autres "Nuits Makeuses" pourraient donc suivre pour répondre au fur et à mesure aux besoins exprimés par les participants. Sur le chat #Makers-debout, les idées ne manquent pas. Certains proposent, par exemple, de « fabriquer une machine à recycler le plastique pour nettoyer la place mais aussi pour fabriquer divers outils ». 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Bertin Nahum veut conquérir le monde avec ses robots chirurgicaux

Portrait du PDG de Quantum Surgical, Bertin Nahum, qui prépare l’arrivée sur le marché de son prochain robot[…]

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

Interview

« En Europe, la difficulté n’est pas tant la création d’entreprises que leur croissance », selon Chahab Nastar, chef de l’innovation d’EIT Digital

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

La maintenance à distance d’Oculavis récompensée à l’EIT Digital Challenge 2019

Pour bien commencer la semaine : L’étage supérieur d’Ariane 6 a son usine 4.0

Pour bien commencer la semaine : L’étage supérieur d’Ariane 6 a son usine 4.0

Plus d'articles