Nous suivre Industrie Techno

Une nouvelle technologie d'impression 3D de la Nasa pour mélanger les métaux

Séverine Fontaine

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Une nouvelle technologie d'impression 3D de la Nasa pour mélanger les métaux

© Nasa

La Nasa a développé un procédé d'impression 3D capable de mêler différents types de métaux et alliages.

Les chercheurs du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa en Californie ont développé un procédé d’impression pouvant superposer des couches de métaux ou alliages différents les unes aux autres sur un même objet. Celui-ci va par exemple permettre de créer une pièce dont l'un de ses côtés est magnétique, sans user de la soudure pour joindre deux matériaux aux propriétés différentes.

C’est la première fois que ces matériaux composites, offrant des propriétés métalliques multiples, ont été utilisés dans la fabrication de pièces, explique l'ingénieur en mécanique Jean-Paul Borgonia dans le communiqué de la Nasa. La technique d'assemblage consiste à déposer plusieurs poudres métalliques les unes après les autres sur l'objet en cours d'impression. Le faisceau laser fait fondre la poudre du premier métal. Puis, tout en chauffant la surface de ce premier matériau pour le maintenir liquide, le laser va chauffer la poudre du second métal qui va s'imbriquer au premier. L'endroit où les deux métaux se rencontrent peut être comparé à la torsade formée par deux parfums d'une glace à l'italienne.

Ce procédé de fabrication a par exemple permis la création d'un prototype de support de miroir (photo ci-dessous). La partie haute, à proximité du miroir en verre est réalisée dans un métal à faible dilatation thermique, afin de réduire l'impact de la conduction thermique sur le miroir et éviter sa déformation, alors que la partie inférieure de ce support est en acier inoxydable et peut être relié à l'élément lui-aussi en acier inoxydable de l'engin spatial sur lequel il doit être fixé. A la rencontre de ces deux matériaux dans une seule pièce a été permise par cette nouvelle technologie. 

Cette technique de fabrication pourrait également être adaptée aux besoins des industries automobile et aéronautique. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les moteurs ioniques à effet Hall d'Exotrail propulseront deux nano-satellites de la constellation ELO d’Eutelsat

Les moteurs ioniques à effet Hall d'Exotrail propulseront deux nano-satellites de la constellation ELO d’Eutelsat

Le 19 février, la start-up française Exotrail a annoncé la signature d’un contrat pour fournir ses moteurs ioniques[…]

20/02/2020 | SatelliteMoteur
« Nous sommes dans la deuxième bulle du spatial », affirme Marc Leminh, directeur de l'innovation de Kinéis

« Nous sommes dans la deuxième bulle du spatial », affirme Marc Leminh, directeur de l'innovation de Kinéis

Les secrets du revêtement « noir animal » qui permettra à Solar Orbiter d'affronter le Soleil

Les secrets du revêtement « noir animal » qui permettra à Solar Orbiter d'affronter le Soleil

SpaceX passe avec succès le test en vol d’évacuation d’urgence de Crew Dragon

SpaceX passe avec succès le test en vol d’évacuation d’urgence de Crew Dragon

Plus d'articles