Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Une nouvelle architecture logicielle pour les objets connectés du futur

Juliette Raynal
Une nouvelle architecture logicielle pour les objets connectés du futur

© Inria H. Raguet

Mettre au point des programmes logiciels adaptés aux mémoires RAM non volatiles pour permettre aux objets connectés de fonctionner avec une énergie intermittente. Tel est l’objectif du projet Sytare, développé dans le cadre de la chaire de recherche IoT SPIE ICS - INSA Lyon.

De plus en plus miniaturisés, les objets connectés vont être amenés à fonctionner dans des environnements contraints. Pour cela, ils devront récolter de l’énergie dans leur environnement, via les vibrations, la chaleur ou encore les ondes électromagnétiques. Ces différents modes de récupération d’énergie ne sont toutefois pas assez puissants pour assurer un fonctionnement en continu et impliquent donc de passer dans une logique d’alimentation électrique intermittente. L’idée est donc d’utiliser des mémoires RAM non volatiles, qui ne perdent pas l’information lorsque l’alimentation électrique est interrompue. Cette[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Big Data Paris : optimisation sous contrainte et machine learning, les clés de Fashion Data pour rendre la mode « éco-rentable »

Big Data Paris : optimisation sous contrainte et machine learning, les clés de Fashion Data pour rendre la mode « éco-rentable »

La jeune pousse Fashion Data, fondée en 2019, a remporté les Trophées de l’innovation dans la catégorie start-up,[…]

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

Neuralink : « Le travail accompli est remarquable mais il manque des détails techniques clés », juge Guillaume Charvet (Clinatec)

Neuralink : « Le travail accompli est remarquable mais il manque des détails techniques clés », juge Guillaume Charvet (Clinatec)

Pour bien commencer la semaine, le point sur l’immunité face au Covid-19

Pour bien commencer la semaine, le point sur l’immunité face au Covid-19

Plus d'articles