Nous suivre Industrie Techno

Une moto électrique signée... Harley Davidson ! Hérésie ou vision ?

Mis à jour le 29/06/2015 à 10h38

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Une moto électrique signée... Harley Davidson ! Hérésie ou vision ?

Le constructeur de moto américain a révélé une inattendue Harley Davidson électrique ! Elle a fait ses premiers tours de piste ce week-end sur le circuit d'essais de Michelin, à Ladoux. Présentation en vidéo de ce modèle en rupture avec la tradition de grosse cylindrée de la marque mythique des bikers. Seront-ils condamnés à troquer leurs vrombissements contre un sifflement d'électrons ? Visiblement l'industriel américain voit plus loin et entend ménager son avenir en séduisant les jeunes générations plus sensibles à l'environnement.

Une Harley-Davidson qui carbure aux électrons ! ?? Ce n'est pas une blague mais l'ambition du projet LiveWire, un engin futuriste 100 % électrique, qu'a dévoilé la marque de moto américaine, et qui s'est concrétisé samedi 27 et dimanche 28 juin par des tests sur un cicruit situé à Ladoux. Entièrement noire, elle peut monter à 110 km/h en 4 secondes et permet à son conducteur de parcourir environ 160 km grâce à une charge. 30 exemplaires avaient déjà été testés aux Etats-Unis pour juger de la pertinence du concept. Mais l'industriel ne dit pas si la moto verte sera adoubée par les riders et autres Hell's Angels, public traditionnel de la marque US...

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

Dossiers

Véhicule autonome : Trois verrous à lever pour atteindre une véritable autonomie

La perception 3D dynamique, la maîtrise de situations variées et l’explicabilité des algorithmes restent des obstacles[…]

27/10/2020 | 3DGoogle
Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Dossiers

Véhicule autonome : des déploiements qui s'adaptent aux terrains

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Dossiers

Véhicule autonome : « La barre a été mise trop haut, mais cela a réveillé tout l'écosystème », souligne Fawzi Nashashibi (Inria)

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Dossiers

Véhicule autonome : De l'échec au nouveau départ

Plus d'articles