Nous suivre Industrie Techno

Une méthode objective pour qualifier les bétons architecturaux

Philippe Beaufils
La technique repose sur l'analyse d'image et de la colorimétrie appliquée à la caractérisation des surfaces. Avantage, la méthode est objective.


Comment évaluer la qualité de surfaces des bétons architecturaux ? Avec un procédé de vision industriel associé à un logiciel d'analyse d'image, répondent  Guillaume Lemaire et Erick Ringot, respectivement, ingénieur et chercheur. 

Le principe : à partir d'une photo numérique du parement, le logiciel va analyser la couleur, l'homogénéité et les défauts (bulles, fissures, taches, nids de cailloux) sur les surfaces en béton. Les atouts : des résultats indépendants de la lumière incidente,  un suivi de la production amélioré, le contrôle de la conformité (maîtrise d'œuvre) et l'existence d'expertises en cas de conflit. 

La méthode, baptisée Isac, a été développé avec le soutien du Laboratoire des Matériaux et Durabilité des Constructions (LMDC) de Toulouse, de GTM-Construction et de l'Anvar. Brevetée, offre deux avantages majeurs par rapport aux méthodes utilisées jusqu'ici : elle est globale et objective.

Globale car l'ensemble du parement de béton est qualifié et cartographié ; l'analyse ne se limite plus à quelques zones choisies par l'opérateur. Objective car l'œil de l'opérateur n'intervient pas pour juger la qualité de la surface ou pour choisir la zone à mesurer au colorimètre.

Autre atout : la méthode ouvre la voie à une amélioration des spécifications exprimées par les maîtres d'œuvre concernant les bétons architectoniques et donc à de plus beaux bétons. 

Pour atteindre leurs marchés-cibles, la préfabrication d'éléments en béton, l'assistance à la maîtrise d'œuvre ainsi que le secteur des expertises et contrôles techniques, les deux inventeurs  créent leur entreprise, LRVision, et recherchent des partenaires commerciaux. Contacter Guillaume Lemaire.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Les étudiants ingénieurs de l'UPS Toulouse développent un robot d'inspection de surfaces pour Airbus

Les étudiants ingénieurs de l'UPS Toulouse développent un robot d'inspection de surfaces pour Airbus

Des étudiants ingénieurs de la filière Systèmes robotiques interactifs (SRI) de l'école d'ingénieurs[…]

Trophées des ingénieurs, éolien offshore, prothèse robotisée … les meilleures innovations de la semaine

Trophées des ingénieurs, éolien offshore, prothèse robotisée … les meilleures innovations de la semaine

Un gravimètre plus précis grâce à la technologie quantique

Fil d'Intelligence Technologique

Un gravimètre plus précis grâce à la technologie quantique

Exclusif : notre classement annuel des écoles d'ingénieurs

Dossiers

Exclusif : notre classement annuel des écoles d'ingénieurs

Plus d'articles